COURSE À PIED – CHALLENGE ACRHO

ACRHO| Benoît Ruscart à l’Automnale humide

ACRHO| Benoît Ruscart à l’Automnale humide

Pas besoin de douche pour Benoît à l’arrivée, le vainqueur était déjà tout trempé… ÉdA – Jean-Luc Debaisieux

Pour sa 30e édition, l’Automnale a retrouvé le Brunehall, après quelques années d’une organisation qui se tenait à Laplaigne.

C’est au même endroit qu’avait été donné le 4 septembre 1983, le départ de la première épreuve de l’ACRHO: le semi-marathon de Brunehaut. C’était à l’ancienne gare de Bléharies.

Samedi, ce sont 295 concurrents qui sont passés aux tables d’inscription, parmi eux, 63 nouveaux inscrits. À l’issue des 10,400 km, on en a classé 294, dont 57 dames; soit 19,42% du peloton.

On pense que Farid, le météorologiste à qui vous pouvez, dans nos colonnes, demander des prévisions pour votre événement, était d’ores et déjà passé à l’heure d’hiver dès le samedi… Il annonçait des précipitations vraisemblables entre 16 et 20 h mais à peine le départ donné, à 15 h et quelques minutes, les participants ont été copieusement arrosés, tout le long de l’épreuve.

À peine l’arrivée franchie, les réflexions des gens dégoulinants comme s’ils sortaient de la douche, ont été nombreuses à louer le mérite des bénévoles en fonction sur le parcours. "Un grand merci à eux." Ils étaient nombreux à parler des tronçons boueux: "Un vrai cross!" Mais sans pointes de 18 mm sous la semelle… Le vent devait être de 3 ou 4 mètres par seconde, ce qui n’a pas contrarié Corentin Campener qui, au saut en longueur, espère qu’Eole ne soit pas supérieur à 2 m… Il a tenu le 4.05 au km soit 4 secondes plus rapide que lors du Cross de masse à la Rusta.

Déjà vainqueur en 2015, Benoît Ruscart s’est facilement imposé en 33.34. Comme à Templeuve, Benoît s’est très vite isolé en tête pour finalement gagner avec une avance de 3.05 sur Romain Debels, le jeune pompier de Paris, affilié à l’AS Anzin, déjà deuxième à Templeuve. Et 13 secondes de plus sur Dylan Hourez du JC Blandain. Kevin Bouchez est aussi de l’AS Anzin et termine quatrième devant Benoît Sarrazin et David Leleu, tous les deux du Coach Running.

Et de deux dès lors à l’ACRHO 2021 pour Benoît! Avec une sortie de 30 bornes, le dimanche matin, l’ex-Kainois a bouclé 160 km sur sa semaine. Il n’y a pas de secret! Le 28 novembre, il s’alignera pour la première fois sur marathon, celui de Florence… Pierre Denays actuellement au Kenya, disputera pour sa deuxième expérience, celui de Valence, le 5 décembre, où Charlotte Vanaerde sera présente, pour son quatrième marathon.

Charlotte a terminé troisième féminine et première de la catégorie dames, en 44.49, derrière Virginie Dujardin, A1, rentrée 28e en 42.39, devant Cynthia Bouchez, classée 41e, et 2e A1 comme à Gaurain.

 

2022 est sur les rails…

 

La réunion des organisateurs du Challenge du Hainaut occidental s’est tenue vendredi dernier. Le calendrier de l’édition 2022 est sur les rails et est quasi définitif, car tous les organisateurs sont partants, prêts à redynamiser les équipes de bénévoles. Il n’y a plus qu’à réveiller les coureurs…

 

La Trinité ce dimanche

 

En attendant, le jogging du Mont de la Trinité est la prochaine épreuve de 2021. Il se déroule dimanche au départ du collège de Kain, à 10 h, et propose 12,550 km, avec l’ascension du Mont aubertin.

Le Covid Safe Ticket sera d’application. L’unique entrée se fera par le porche, pour tous les coureurs et leurs supporters. Vous devrez y présenter vos CST et carte d’identité. On vous mettra un bracelet au poignet, il ne vous faudra pas vous balader avec votre téléphone ou l’attestation papier après votre inscription.

Le bracelet permettra d’avoir accès à l’inscription ainsi qu’à la remise des prix et à la buvette. S’il n’y a officiellement pas de vestiaires, deux classes seront ouvertes pour y déposer son sac. Veuillez noter encore que le port du masque reste toujours vivement conseillé lors de vos déplacements à l’intérieur des bâtiments.


Nos dernières videos