article abonné offert

BANDE DESSINÉE

Noir Burlesque - Des armes, des femmes et des chapeaux mous

Enrico Marini se vautre avec un plaisir évident dans un polar en noir, en blanc et en rouge, qui sent bon les années 50.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 442 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos