CORONAVIRUS

Covid: la Belgique libère 4 millions d’euros pour la production de vaccins au Sénégal

Covid: la Belgique libère 4 millions d’euros pour la production de vaccins au Sénégal

Image d’illustration AFP

La ministre de la Coopération, Meryame Kitir, a libéré 4 millions d’euros pour soutenir la production locale de vaccin contre le covid-19 au Sénégal, a-t-elle annoncé jeudi à l’occasion d’une visite de travail dans le pays.

En septembre, la Belgique a fait don de 405.000 doses de vaccin contre le covid au Sénégal par le biais de COVAX. La ministre veut maintenant aller plus loin.

«Le partage de nos vaccins est important, mais nous devons également rechercher des solutions structurelles qui permettront à chacun d’avoir accès à un vaccin le plus rapidement possible. En produisant des vaccins localement, nous ferons en sorte que la population africaine ait également un accès plus rapide à un vaccin», a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Au Sénégal, environ 5% de la population est vaccinée.

L’argent ira en partie à l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef). «Une nouvelle vague de corona au Sénégal serait catastrophique», a averti l’épidémiologiste et numéro deux de l’institution, Badara Cissé.

Mme Kitir plaide depuis longtemps pour une augmentation de la capacité de production mondiale. Elle a déjà réuni les secteurs public, privé et universitaire belges afin d’explorer comment faciliter une production locale.

«Malgré l’ampleur de la pandémie de COVID-19, la capacité de production mondiale est sous-utilisée. Cela s’explique principalement par le fait que le secteur privé est encore trop réticent à partager ses connaissances et ses technologies», a-t-elle souligné.

Dans ce cadre, la ministre s’est réjouie de l’annonce faite mardi par Biontech de la construction d’une usine au Sénégal afin de lancer une capacité de production locale de vaccins à ARN messager. Dès que des garanties de qualité suffisantes seront atteintes, l’usine sera confiée à l’Institut Pasteur de Dakar. La construction débutera à la mi-2022 et l’usine devrait être en mesure de produire environ 50 millions de vaccins par an.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos