SAMBREVILLE MOIGNELÉE

Trois personnes intoxiquées et un acte de bravoure lors d’un incendie à Moignelée

Trois personnes intoxiquées et un acte de bravoure lors d’un incendie à Moignelée

Deux occupants étaient coincés à l’étage de cette maison qui a pris feu mercredi soir à la suite vraisemblablement d’un court-circuit. - Sam Godart

Trois personnes ont été intoxiquées mercredi soir dans un incendie à Moignelée. Deux policiers se sont illustrés par un acte de bravoure.

Mercredi, vers 23h15, un incendie s’est déclaré dans une maison de cité au n°15 de la rue Dry des Cortils à Moignelée, Dés l’appel lancé, une équipe de police de la zone Samsom se trouvant non loin des lieux s’est rendue sur place. Un important panache de fumées chaudes se dégageait de la maison et les deux occupants étaient coincés à l’étage.

N’écoutant que leur courage, deux policiers ont tenté de sauver le couple bloqué à l’étage à l’arrière de la maison. Une échelle a été mise en place mais une barre métallique placée devant la fenêtre empêchait une des victimes d’être extirpée de l’incendie. Malgré tout, un des policiers a maintenu la dame en partie sur l’extérieur de la fenêtre en attendant la venue des pompiers mais tous avaient inhalé une certaine quantité de fumées nocives.

Causes accidentelles

Les hommes du feu de la zone Val de Sambre, dirigés par le capitaine Yves Bread, se sont rendus sur place avec deux autos-pompes, une citerne, deux ambulances ainsi que le SMUR d’Auvelais. Les pompiers sont entrés dans l’habitation pour sortir une des victimes inconsciente. Ils ont mis en action plusieurs lances à eau pour circonscrire le sinistre ainsi qu’un aérateur pour désenfumer la maison. Le couple occupant la maison ainsi que le policier salvateur ont été pris en charge par les secouristes. Les deux hommes intoxiqués ont été conduits vers le CHR d’Auvelais. Quant à la dame, elle a été conduite dans un état critique vers la clinique André Vésale de Montigny-le-Tilleul. Toutes les équipes de police disponibles des zones environnantes se sont rendues sur les lieux. Les causes du foyer semblent accidentelles et proviendraient d’un court-circuit sur le tableau électrique dans le garage. La maison, elle, est inhabitable. Il est à souligner le courage des deux policiers sambrevillois qui, au péril de leur vie, ont sans doute permis d’éviter un drame humain plus grave encore.


Nos dernières videos