Un arbitre de basket agressé ce week-end lors d’une rencontre de U18: «L’auteur des faits va être banni du club très prochainement»

Un arbitre de basket agressé ce week-end lors d’une rencontre de U18: «L’auteur des faits va être banni du club très prochainement»

-

Frédéric Dieux clarifie ses dires et en dit plus sur les circonstances de l’agression.

L’information avait fait grand bruit dans le monde du sport. Samedi dernier, à l’issue d’un match opposant les équipes U18 de La Louvière et Marcinelle à la salle Bouvy, l’arbitre principal de la rencontre s’est fait agresser par des membres de la délégation marcinelloise, recevant un coup de bouteille sur le crâne.

«Il avait le nez fracturé et un hématome en forme d’œuf de la taille d’une demi orange», avait décrit le vice-président du BC AM La Louvière Umberto Bellini. L’auteur des faits, un «supporter» marcinellois, s’était déjà distingué durant la rencontre, insultant copieusement le corps arbitral, qui a dû interrompre la rencontre. Les insultes se sont néanmoins poursuivies et l’abjection du supporter marcinellois a franchi un stade quand il lança la bouteille à l’infortuné arbitre.

Du côté des responsables du club de La Louvière, on dénonce cette attitude indéfendable, soulignant appliquer une tolérance zéro face à ce type de comportements. «Malheureusement, on ne peut pas contrôler les personnes qui viennent de l’extérieur», regrette Umberto Bellini. Le président du RCB Marcinelle, Frédéric Dieux, condamne également ces agissements et clarifie les propos qu’il avait tenus précédemment. « Quand on m’a raconté ce qu’il s’était passé (NDLR: il n’était pas présent lors des faits), j’ai vite compris la tournure que les événements avaient pris», indique-t-il. « Je ne cautionne cependant pas ces agissements. L’auteur des faits va d’ailleurs être banni du club très prochainement.»

Frédéric Dieux clarifie également les circonstances de la bagarre. « L’ensemble des membres du club présents sur place m’ont expliqué qu’il y avait eu des provocations des deux parties», confie-t-il. « Les faits ne se sont pas déroulés dans les vestiaires mais bien à l’extérieur de la salle. Le parent auteur du coup de bouteille aurait d’abord provoqué l’arbitre en diffusant une musique. Ce dernier lui a ensuite rétorqué qu’un rapport serait fait. Les deux hommes sont alors allés se voir et ont commencé à se battre. Des coups ont été échangés des deux côtés avant d’aboutir au fameux coup de bouteille sur le crâne de l’arbitre.»

L’arbitre agressé a dû être soigné en milieu hospitalier. Quant à l’auteur du jet de bouteille, il s’était enfui avant l’arrivée des forces de l’ordre, vers 18h. Dans un premier temps, la police n’était pas en mesure d’identifier l’auteur du coup de bouteille. Le club du RCB Marcinelle indique tout de même que l’identification est sur le point d’aboutir et que la personne concernée sera sanctionnée par le club.

Nos dernières videos