BELGIQUE

Une vaste opération contre un réseau de trafic de cocaïne

Une vaste opération contre un réseau de trafic de cocaïne

L’opération a été menée par plus de 1.000 policiers, en particulier dans la région de Bruxelles. BELGA (Illustration)

Une vaste opération pour démanteler une organisation criminelle liée au trafic de cocaïne a été menée ce mardi en Belgique, avec «plusieurs dizaines de perquisitions et plusieurs dizaines d’interpellations», a indiqué le parquet fédéral.

L’opération a été menée par plus de 1.000 policiers, en particulier dans la région de Bruxelles, selon le parquet.

Cette opération anti-drogue est la plus importante depuis celle menée en mars dernier, grâce au démantèlement d’un réseau de communications cryptées, appelé Sky ECC et utilisé par des groupes criminels, qui a permis l’ouverture d’autres dossiers.

Le raid mené en mars avait donné lieu à plus de 200 perquisitions et 48 interpellations, engageant plus de 1.500 policiers. Selon l’agence Belga, l’opération de ce mardi vise un réseau albanais.

Elle a été rendue possible par le décryptage d’environ 700 millions de messages envoyés via des téléphones sécurisés commercialisés par la société Sky ECC, basée au Canada.

Fruit d’une coopération européenne, l’exploitation de données recueillies dans ce dossier a également conduit à des inculpations en France au printemps.

Plaque tournante

En juin dernier, le Canadien Thomas Herdman, un des principaux distributeurs du réseau de téléphones Sky ECC, au coeur d’investigations anti-criminalité à travers le monde, a été inculpé et incarcéré à Paris.

La Belgique et les Pays-Bas sont devenus les principales plaques tournantes du trafic de cocaïne à destination de l’Europe, supplantant l’Espagne, ancienne première voie d’entrée, selon un rapport d’Europol publié en septembre.

En 2020, les saisies de cocaïne à Anvers se sont élevées à un total de 65,6 tonnes, nouveau record. La Colombie, le Brésil et l’Equateur se classent aux trois premières places pour les pays expéditeurs.

Le 18 octobre, la justice belge avait annoncé le démantèlement d’une organisation criminelle qui utilisait notamment le réseau de communications Sky ECC. Ce réseau est soupçonné d’avoir importé en Belgique plus de 15 tonnes de cocaïne via les ports d’Anvers et de Rotterdam, avec des ramifications en Espagne et en Colombie.

Le Parquet fédéral doit donner une conférence de presse dans l’après-midi sur l’opération de ce mardi.

Nos dernières videos