CORONAVIRUS

Le tracing dans les écoles par les services de Promotion de la Santé PSE restera perturbé

Le tracing dans les écoles par les services de Promotion de la Santé PSE restera perturbé

BELGA

En première ligne depuis le début de la crise covid, le personnel des PSE a entamé lundi dernier un mouvement de grogne pour dénoncer la surcharge de son travail.

Frappées pas un mouvement de grogne depuis une semaine, les opérations de tracing des cas covid dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles resteront perturbées jusqu’au début des vacances de Toussaint.

Réuni lundi soir en assemblée générale, le personnel des services PSE (Promotion de la santé à l’école) affilié à la CNE n’a pu dégager une position consensuelle après la promesse, faite la semaine dernière par la ministre Linard, d’une reprise prochaine du tracing dans les écoles par l’AVIQ en Wallonie et la Cocom à Bruxelles.

Selon Yves Hellendorff, secrétaire national pour le non-marchand, les activités de tracing en Wallonie devraient retrouver leur cours normal dès demain et ce jusqu’au début des vacances, à l’exception des services PSE du Brabant wallon fermement opposés à toute levée du mouvement.

À Bruxelles aussi, le mouvement de grogne devrait se poursuivre.

Selon M.Hellendorff, les opposants à la levée du mouvement n’ont pas confiance dans les promesses du politique quant à une reprise effective du tracing à partir du 8 novembre prochain. Ils estiment par ailleurs que la nouvelle répartition des tâches entre les PSE et l’AVIQ et la Cocom n’est pas suffisamment claire.

En première ligne depuis le début de la crise covid, le personnel des PSE a entamé lundi dernier un mouvement de grogne pour dénoncer la surcharge de son travail. Il refusait depuis lors d’assurer le tracing des cas covid et la vaccination dans les écoles.

Face à ce mouvement de mauvaise humeur, la ministre de l’Enfance, Bénédicte Linard, a assuré jeudi dernier que les opérations de tracing dans les écoles seraient normalement reprises par les Régions dès après le congé de Toussaint.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos