PRO LEAGUE

Anderlecht domine le Beerschot et renoue avec la victoire (4-2)

Anderlecht domine le Beerschot et renoue avec la victoire (4-2)

BELGA

Anderlecht s’est imposé 4-2 face au Beerschot au Lotto Park. Les hommes de Vincent Kompany mettent fin à une série de 4 matchs sans victoire et reviennent à la hauteur du top 4.

Anderlecht accueille le Beerschot ce dimanche. Les Mauves comptent bien mettre fin à leur série de 4 matchs nuls d’affilée. Le Beerschot est dernier du championnat avec 2 points. Les Anversois n’ont toujours pas remporté le moindre match cette saison. Anderlecht se doit donc de renouer avec la victoire face à un adversaire abordable.

Pour cette rencontre, Vincent Kompany peut compter sur l’ensemble de son noyau à l’exception des blessés de longue date, Delcroix et Lissens. Raman et Ait El Hadj intègrent l’équipe au détriment de Zirkzee et Refaelov. Javier Torrente, le nouveau coach des Rats, doit quant à lui composer avec une équipe décimée. Sanusi, Frans, Lemos et Suzuki sont blessés. De Smet est également suspendu.

Le Beerschot en bloc bas, nouveau penalty pour Anderlecht

Anderlecht effectue des premiers mouvements intéressants dès le début du match. À la 2e minute de jeu, Sergio Gomèz est lancé en profondeur. L’Espagnol sert un ballon parfait pour Raman, seul face au but. L’attaquant loupe pourtant totalement sa frappe qui n’est même pas cadrée. Heureusement pour lui, Gomèz a été signalé en position de hors-jeu.

Le Beerschot joue très bas en ce début de match. Anderlecht se montre entreprenant. À la 20e minute, Kouamé reçoit un bon ballon en profondeur d’Ait El Hadj. L’Ivoirien tente sa chance dans un angle réduit d’un extérieur du pied. Vanhamel est attentif et dévie le ballon du genou. 13 minutes plus tard, le gardien anversois réalise un bel arrêt de nouveau face à Kouamé. Si les Mauves contrôlent le match, ils ont des difficultés à percer le bloc anversois et ne concrétisent pas leurs quelques occasions.

Juste avant la pause, Ravic déséquilibre Ait El Hadj dans le rectangle. L’arbitre n’hésite pas et désigne le point de penalty. Face à Vanhamel, Sergio Gomèz ne tremble pas et prend le gardien à contre-pied (1-0, 45e). C’est le troisième penalty en deux matchs pour le Sporting. Anderlecht mène à la pause. L’avance des Mauves est méritée, le Beerschot n’ayant pratiquement rien montré offensivement.

Des buts à la suite

Au retour des vestiaires, le rythme s’accélère. Sur corner, Sergio Gomèz adresse un centre au premier poteau. Benito Raman surgit et double le score d’une tête (2-0, 53e). Le ballon a été dévié par Lawrence Shankland au fond de son propre but. L’Écossais va toutefois se rattraper une minute plus tard. Un centre millimétré de Vaca trouve la tête de Shankland. Sa reprise croisée au premier poteau trompe Van Crombrugge (2-1, 55e). Les Mauves ne se sont pas concentrés après leur second but se sont montrés attentiste sur cette action. Ce but redonne de l’espoir aux Anversois.

Les Bruxellois se montrent crispés suite à cette réduction du score. Christian Kouamé va toutefois faire respirer son équipe. Olsson rentre dans l’axe et sert l’attaquant dans le rectangle. Kouamé réalise un superbe enchaînement contrôle frappe qui trompe Vanhamel (3-1, 69e). Les Mauves revigorés par ce troisième but poussent pour prolonger leur avance. Majeed Ashimeru est à l’initiative d’une superbe action. Le Ghanéen s’infiltre tout droit dans la défense du Beerschot en s’appuyant en une touche de balle sur Verschaeren puis Zirkzee, avant d’enchaîner avec une frappe croisée qui finit au fond des filets (4-1, 78e).

Alors qu’on pense le match totalement plié, le Beerschot va une nouvelle fois parvenir à réduire l’écart. Holzhauser, étrangement seul dans l’axe, décale Joren Dom sur sa droite d’une superbe talonnade. Celui-ci envoie un tir croisé qui file au fond des buts (4-2, 79e).

La fin de match est plaisante avec plusieurs d’occasions des deux côtés. À la 86e minute, Cullen sert parfaitement Murillo au second poteau qui loupe le 5-2. Une minute plus tard, Van Croombrugge sort de justesse face à Shankland. L’attaquant s’écroule mais l’arbitre ne siffle rien. Anderlecht s’impose finalement 4-2 et renoue avec la victoire. Malgré quelques actions brouillonnes devant les buts, Anderlecht a dominé le match et mérite les 3 points. Le Beerschot a joué de manière fermée en première période avant de se prendre des risques en seconde.

Au classement général, Anderlecht remonte à la sixième place et n’a plus de point de retard sur le top 4. Le Beerschot reste lanterne rouge.

LES COMPOS:

Anderlecht: Van Crombrugge, Murillo, Harwood-Bellis, Hoedt, Gomez, Cullen, Olsson, Verschaeren, Raman, Ait El Hadj, Kouamé

Beerschot: Vanhamel, Halaimia, Radic, Bourdin, Van den Bergh, Pietermaat, Caicedo, Coulibaly, Vaca, Krekovic, Shankland

LE DIRECT :

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Union St-Gill. 16 11 4 1 41/17 34
2 Antwerp 15 8 4 3 26/18 27
3 FC Bruges 15 7 2 6 26/19 27
4 FC Malines 16 8 6 2 28/28 26
5 Charleroi 16 7 4 5 28/22 26
6 Anderlecht 16 6 3 7 31/22 25
7 Eupen 16 6 6 4 26/24 22
8 Courtrai 16 5 4 7 20/19 22
9 La Gantoise 15 6 6 3 23/16 21
10 KRC Genk 15 6 6 3 28/25 21
11 St-Trond 16 6 7 3 17/23 21
12 Standard 15 5 5 5 17/23 20
13 OH Louvain 16 4 4 8 22/26 20
14 FC Seraing 16 6 9 1 21/28 19
15 Ostende 15 5 8 2 19/32 17
16 Zulte-Waregem 15 3 7 5 23/35 14
17 Cercle Bruges 16 3 9 4 18/24 13
18 Beerschot 15 2 10 3 15/28 9
Nos dernières videos