article abonné offert

HUMOUR

Virginie Hocq: «Qu’on nous laisse appréhender la vieillesse, plutôt que de nous montrer des revues avec du photoshop»

Quand son papa a «glissé», Virginie Hocq a eu envie de faire la fête. Puis, un spectacle est né. Elle nous raconte son histoire.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 825 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Téléchargez notre supplément seniors