INTEMPÉRIES

Tempête Aurore en Belgique: chutes d’arbres, câbles arrachés, stade et centre de vaccination endommagés

De fortes rafales de vent ont touché notre pays cette nuit et ce matin. Aux quatre coins de la Wallonie, les pompiers ont été sollicités pour de nombreuses interventions suite au passage de la tempête Aurore. On fait le point.

 

 

Alors que le temps est toujours très venteux ce jeudi matin, avec des rafales de 70 à 110 km/h, la tempête Aurore a surtout fait des dégâts cette nuit. Et ce, un peu partout en Belgique.

 

 

Province de Namur

Les pompiers de la province de Namur sont intervenus plus d’une centaine de fois depuis jeudi matin en raison des intempéries. Les appels ont débuté vers 5h du matin et concernaient essentiellement des chutes d’arbres et de branches en raison des fortes rafales de vent.

La zone NAGE (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) a totalisé une trentaine d’appels, celle de Dinaphi (Dinant, Philippeville) une trentaine également et celle du Val de Sambre une quarantaine.

 

 

À Namur, les parcs et zones boisées sont interdits d’accès en raison des grands vents. Un arrêté a été pris mercredi par le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot. Il restera d’application jusqu’à jeudi 18 h.

Province de Hainaut

Des vents violents ont frappé la Wallonie picarde cette nuit, essentiellement dans les régions d’Ath, Lessines, Frasnes, Bernissart et Péruwelz. Le Tournaisis a été concerné dans une moindre mesure tandis que la région de Mouscron a été épargnée. Une voiture a notamment été détruite à la suite de la chute d’un arbre. Il n’y a pas eu de blessé.

 

 

Du côté d’Enghien, le trafic ferroviaire a été interrompu jusque Grammont en raison de dommages causés, semble-t-il, à la caténaire. Des inspections supplémentaires sont actuellement en cours et la SNCB a mis en place un service de navettes entre Grammont et Enghien.

 

 

 

Une quinzaine d’interventions pour les pompiers carolos

 

Les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est sont intervenus à une quinzaine de reprises pour des interventions liées aux fortes rafales de vent pendant la nuit de mercredi à jeudi. «C’était principalement pour des branches tombées sur la route», a précisé la zone de secours.

Tempête Aurore en Belgique: chutes d’arbres, câbles arrachés, stade et centre de vaccination endommagés
Des arbres sont tombés à Courcelles. Fabian VH

Un arbre s’est également abattu sur une voiture rue du Tombois à Montigny-le-Tilleul.

Province de Luxembourg

87 hommes étaient sur le pont toute la nuit. Les pompiers ont évacué des branches tombées sur les voiries. Il y a aussi eu des dégâts de toiture. «Il s’agit principalement de dégagement de voies publiques, explique le commandant de la zone Stéphane Thiry. Des branches et des arbres sont majoritairement tombés sur les chaussées. Un peu de câble aussi, mais rien de grave.»

 

 

Par ailleurs, en raison des intempéries, le trafic ferroviaire est interrompu ce jeudi matin sur la ligne reliant Aubange (Luxembourg) à la frontière française, signale Infrabel. Cette ligne ne concerne que le trafic de marchandises, les navetteurs ne subissent donc pas de désagréments. Infrabel ignore quand la circulation pourra reprendre.

Province du Brabant wallon

En raison des fortes rafales de vent qui soufflent sur le pays depuis la nuit de mercredi à jeudi, les pompiers sont fortement mobilisés dans les régions de La Hulpe et Wavre. Le travail des services de secours consiste essentiellement en des abattages d’arbres menaçants et en du dégagement de voiries encombrées par des branchages ou câbles électriques.

 

 

Province de Liège

Les pompiers de Liège sont intervenus environ 80 fois depuis le début de la nuit de mercredi à jeudi à cause des rafales de vent dans leur zone, ont-ils indiqué jeudi matin.

 

 

Les hommes du feu liégeois sont intervenus dans la nuit de mercredi à jeudi du côté de Sprimont, Esneux, Engis, Chaudfontaine, Villers-le-Bouillet, Wanze, Verviers et Clavier pour du tronçonnage. À cause des rafales de vent, des branches sont notamment tombées sur des câbles électriques ou sur la route, bloquant la circulation.

 

 

 

Le centre de vaccination de Bierset endommagé

 

Certaines infrastructures mobiles du centre de testing et de vaccination de Bierset, en province de Liège, ont été endommagées par les vents forts qui soufflent ces dernières heures. Maisla vaccination est toujours possible.

 

Le vent couche le portique du rallye du Condroz

 

Les rafales de vent ont eu raison du portique du rallye du Condroz, installé avenue Delchambre à Huy. La structure va être réparée et remontée d’ici deux à trois jours.

Tempête Aurore en Belgique: chutes d’arbres, câbles arrachés, stade et centre de vaccination endommagés
La structure s’est partiellement couchée vers 3 heures du matin, dans la nuit de mercredi à jeudi. EdA

Bruxelles

Les pompiers bruxellois sont intervenus à 23 reprises dans la nuit de mercredi à jeudi en raison des vents forts et des pluies engendrés par la tempête Aurore. Il s’agissait de 14 arbres déracinés, deux rues inondées et de la présence de sept objets pouvant représenter un danger.

Ce jeudi matin, le trafic ferroviaire a par ailleurs été interrompu sur la ligne à grande vitesse Bruxelles-Amsterdam, signale Infrabel. Le trafic a finalement repris vers 10h15.

La circulation des trains a également été interrompue entre les gares de Bruxelles-Nord et de Bruxelles-Schuman après la chute d’un arbre sur la caténaire. La situation est revenue à la normale en début d’après-midi.

 

 

Flandre

Le temps très venteux a causé quelques dégâts dans la ville d’Anvers au cours de la nuit de jeudi à vendredi. Les pompiers de la zone Anvers également actifs à Wijnegem et Zwijndrecht, en étaient déjà vers 8h30 à 80 appels. «Il s’agit essentiellement d’arbres arrachés et de grosses branches emportées par le vent.»

 

Une partie du toit du stade de l’Antwerp s’effondre

 

La tempête Aurore n’a pas épargné le Bosuil. Si bien qu’une partie du toit du stade de l’Antwerp s’est effondrée comme l’a montré Radja Nainggolan dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux.

 

 

 

La tempête Aurore a compliqué l’heure de pointe ce jeudi matin

La pluie et les routes glissantes ont rendu le trafic automobile particulièrement compliqué jeudi matin. L’heure de pointe matinale semble avoir commencé plus tôt que d’habitude puisqu’à 7h, le centre enregistrait déjà plus de 100 km de file. À 9h, il y avait encore environ 200 km de file.

Il semble qu’il s’agisse de l’heure de pointe matinale la plus dense de l’année mais une absolue certitude à ce sujet ne pourra être obtenue que demain/vendredi quand toutes les données auront été traitées et vérifiées.