LIGUE DES CHAMPIONS

VIDÉOS | Ronaldo sauve Manchester United, carton de Chelsea, mais Lukaku sort sur blessure, Vertonghen subit la loi du Bayern

VIDÉOS | Ronaldo sauve Manchester United, carton de Chelsea, mais Lukaku sort sur blessure, Vertonghen subit la loi du Bayern

EDA

Tout savoir sur cette troisième journée de Ligue des Champions.

CHELSEA 4-0 MALMÖ

Les buts : Christensen (9), Jorginho (21 s.p., 57 s.p.), Havertz (48)

Romelu Lukaku était titulaire à la tête de l’attaque des Blues, mais le Diable Rouge s’est blessé en subissant un tackle dans la surface adverse à la 19e minute, avant de devoir quitter le terrain quelques minutes plus tard.

Son travail a néanmoins permis à son équipe d’obtenir un penalty transformé par Jorginho (2-0, 21e) après l’ouverture du score de Christensen (1-0, 9e). Havertz, monté à la place de Lukaku, a marqué en 2e mi-temps (3-0, 48e), avant un nouveau penalty de Jorginho (4-0, 57e).

MAN. UNITED 3-2 ATALANTA

Les buts: Pasalic (15), Demiral (29), Rashford (53), Maguire (75), Cristiano Ronaldo (81)

Les Manuniens de Cristiano Ronaldo, actuels troisièmes, doivent tout faire pour empocher les trois points à domicile face à l’Atalanta. Pourtant, ce sont bien les Italiens qui mènent à mi-parcours, et ce de deux buts. Rashford a relancé Manchester United en début de seconde période. À un quart d’heure du terme, Maguire a égalisé suite à un centre de Bruno Fernandes qui a traversé tout le rectangle. À la 80eme, c’est l’inévitable Ronaldo qui était au bon endroit pour reprendre un centre de Shaw de la tête. Sa tête a trompé le portier de l’Atalanta qui s’est retourné pour la 3eme fois en seconde période.

L’autre affiche du groupe oppose les Young Boys de Berne à Villarreal. Les Espagnols ont déroulé en début de match pour rapidement prendre un avantage de deux buts. À quinze minutes du terme, Elia a réduit le score pour les Suisses. En toute fin de match, Villareal doublé son écart pour faire 1-3. Le 1-4 était même inscrit quelques secondes plus tard.

BENFICA 0-4 BAYERN MUNICH

Les buts: Sané (70, 84), Everton (80 c.s.c.), Lewandowski (82)

Le Benfica de Jan Vertonghen, titulaire au cœur de la défense lisboète, s’est incliné contre le Bayern Munich, 0-4. Après deux buts annulés, l’un pour une faute de main de Lewandowski et l’autre pour un hors-jeu de Müller, Sané a offert l’ouverture du score au club bavarois (0-1, 70e). Le Bayern a ensuite déroulé, avec des buts d’Everton contre son camp (0-2, 80e), de Lewandowski (0-3, 82e) et un doublé de Sané (0-4, 85e). Vertonghen a disputé l’entièreté de la rencontre.

Après la victoire du Barça contre Kiev, 1-0, le Bayern est solidement attaché à la 1re place avec un bilan parfait de 9 sur 9. Benfica est 2e, avec 4 points, suivi par le FC Barcelone qui en compte 3 et le Dynamo Kiev, 1 point.

ZENIT 0-1 JUVENTUS

Le but: Kulusevski (86)

La Juventus de Massimiliano Allegri, redevenue la reine du 1-0 efficace à défaut d’être spectaculaire, a encore servi son «tarif maison» au Zénit, mercredi à Saint-Pétersbourg, pour décrocher son troisième succès en trois matches en Ligue des champions.

Le Suédois Dejan Kulusevski a sauvé la soirée de la «Vieille dame» grâce à un coup de tête tardif (86e), donnant logiquement la victoire à la Juve, largement dominatrice mais qui a peiné à attraper le cadre russe (deux tirs cadrés en tout et pour tout).

Le Zénit, qui avait déjà longtemps résisté à Chelsea lors de la 1re journée (0-1), a cru cette fois pouvoir tenir jusqu’au bout, pour faire aussi bien que le 0-0 décroché en 2008, lors de l’unique précédent entre les deux clubs à Saint-Pétersbourg.

Mais cela n’a pas suffi contre cette Juve à la confiance retrouvée, désormais bien lancée vers les huitièmes de finale avec ses 9 points en trois matches, avant de recevoir les Russes (3e avec 3 points) dans deux semaines.

Une Juve redevenue telle qu’Allegri l’aime: défensive, travailleuse et adepte du service minimum. Toutes compétitions confondues, elle reste sur six victoires consécutives, avant d’aller défier l’Inter Milan dimanche en Serie A.

Le résultat fait oublier une prestation mitigée, où la Juve a certes eu la maitrise technique mais a eu du mal à mettre du rythme. Après plusieurs tentatives contrées ou non cadrées de Federico Chiesa (26e, 39e, 40e), le premier tir cadré est venu de Weston McKennie, trouvé en profondeur par Alvaro Morata (51e).

Le second a été le bon avec la tête gagnante de Kulusevski, sur un centre de Mattia De Sciglio.

L’équipe de Sergeï Semak, malgré son déchet technique, aura eu le mérite de jouer les contres à fond, inquiétant à plusieurs reprises l’arrière-garde italienne. Wojciech Szczesny a notamment dû s’employer sur un tir puissant de Claudinho (18e) et une tête de Dmitrii Chistiakov (44e). Mais il termine encore imbattu pour le quatrième match de suite.

GROUPE G

Dans le groupe G, Wolfsburg s’est incliné 3-1 à Salzbourg, avec trois Belges alignés d’entrée. Le capitaine Koen Casteels défendait les filets allemands, tandis que Aster Vranckx au milieu et Dodi Lukebakio en attaque étaient chargés de l’animation du jeu. Les trois compatriotes ont disputé tput le match, et Sebastiaan Bornauw est quant à lui resté sur la touche. Salzbourg a pris l’avantage par Adeyemi (1-0, 3e) mais l’ancien Anderlechtois Nmecha a égalisé pour Wolfsburg (1-1, 15e). En deuxième mi-temps, Okafor a redonné l’avantage à Salzbourg (2-1, 65e) avant de mettre définitivement les siens à l’abri (3-1, 77e).

L’autre rencontre du groupe a vu Lille et Séville se quitter dos à dos sur un score vierge, 0-0. Amadou Onana était titulaire pour la première fois en Ligue des Champions cette saison et a disputé 71 minutes avant d’être remplacé par Xeka.

Au classement, seul le RB Salzbourg se détache en tête du groupe G avec 7 points. Les trois autres équipes se tiennent dans un mouchoir de poche: Séville, 3 points, est 2e et Lille et Wolfsburg sont 3e et 4e avec chacun 2 points.

Nos dernières videos