SOCIÉTÉ

VIDÉO | La reine Mathilde commémore les 25 ans de la Marche Blanche

Lors d’une modeste cérémonie organisée, mercredi, dans le Parc Royal à Bruxelles, la reine Mathilde, accompagnée notamment du Premier ministre Alexander De Croo et de représentants de Child Focus, a commémoré les 25 ans de la Marche Blanche.

«Après ce 20 octobre 1996, un véritable changement de système s’en est suivi», a souligné le Premier ministre De Croo devant la statue de Jean-Michel Folon érigée à la mémoire des enfants disparus.

Il y a tout juste 25 ans, plus de 300.000 Belges défilaient dans les rues de Bruxelles, à la suite d’un appel, pour plus de justice à la suite de l’affaire Dutroux. Beaucoup de Belges étaient alors en colère mais aussi honteux.

«Nous nous souvenons tous comment l’euphorie après la libération de Sabine et Laetitia de la cave de l’horreur s’est transformée en colère lorsque les corps sans vie de Julie et Melissa et An et Eefje ont été retrouvés», a rappelé Heidi De Pauw de Child Focus.

À la suite de la Marche Blanche, de nombreuses réformes ont été entreprises au sein de la justice et de la police. En 1998, l’organisation Child Focus a aussi été créée.

Un quart de siècle plus tard, les personnes présentes au Parc Royal ont souligné l’importance du combat quotidien pour protéger les enfants. Après une minute de silence, des discours et un moment musical, la reine Mathilde a été la première à poser une rose blanche sur la statue du Parc Royal.

«Malgré tous ces changements positifs, nous devons continuer à œuvrer pour une meilleure protection de nos enfants tous les jours. Car de nouveaux dangers nous guettent, notamment dans le nouveau monde en ligne», a souligné le Premier ministre. «Mais tout ce temps passé en ligne les a aussi davantage exposés à des risques tels que le grooming, le sexting et la sextorsion. Et comme souvent, ce sont les enfants et les jeunes les plus vulnérables - surtout des filles - qui en ont été les premières victimes».

Nos dernières videos