«Il a brisé la vie de mon fils»: comment un chauffard a bouleversé l’existence d’une famille manageoise

«Il a brisé la vie de mon fils»: comment un chauffard a bouleversé l’existence d’une famille manageoise

-

Nolan était un enfant comme les autres. Mais un dimanche après-midi, un chauffard a oblitéré son avenir.

«En 5 minutes, il a brisé la vie de mon fils.» Cindy, mère célibataire de trois enfants, a vu sa vie et celle de ses enfants basculer le 13 juin dernier. Nolan, 7 ans, roule à vélo dans la cité Scailmont à Manage. Il arrive d’un sentier, vélo à la main, et marche sur le trottoir le long d’un rond-point de la rue de Landrecies quand soudain déboule un chauffard qui prend le rond-point à contresens et percute Nolan de plein fouet, sous les yeux de ses deux frères âgés de 10 et 6 ans. Plutôt que de s’inquiéter de l’état de la jeune victime, le chauffard prend la fuite, en manquant de renverser des témoins qui ont tenté de l’arrêter.

Le numéro de plaque relevé, le chauffard est retrouvé, interpellé et mis sous mandat d’arrêt. Son parcours est glaçant: 18 délits, «un casier judiciaire conséquent pour son jeune âge», note Cindy. J.B. n’est âgé que de 28 ans et collectionne «10 condamnations pour avoir pris le volant alors qu’il était sous le coup d’une déchéance de permis.» C’était le cas lorsqu’il a renversé Nolan, causant à l’infortuné enfant une double fracture du crâne. Et d’autres lésions.

L’affaire est jugée au tribunal de police de Charleroi le 17 août. La défense met en avant l’enfance difficile de l’accusé et une agression dont il a été victime en prison. Il a aussi une promesse d’embauche pour un boulot. J.B. est condamné à 200 heures de travaux d’intérêt général et remis en liberté. Cindy a du mal à encaisser. «Un accident, ça pourrait arriver à tout le monde. Mais ne pas s’arrêter, regarder mon fils étendu par terre puis partir sans lui prêter assistance, je ne peux pas tolérer!»

Encore moins quand elle fait le bilan des conséquences de cet accident, qui a transformé le quotidien de Nolan et de sa famille. Désormais, les rendez-vous médicaux se cumulent et les ennuis de santé se profilent. «On enchaine les rendez-vous chez l’ophtalmologiste, l’orthopédiste… Je suis en colère car Nolan va garder des séquelles de cet accident. Il va devenir épileptique et psychologiquement, ce n’est plus un enfant normal. Il a peur, de la route, des voitures…»

Sa vie d’enfant est complètement chamboulée: «mon fils ne remontera plus sur un vélo. Il ne pourra plus refaire de sport comme avant», regrette Cindy. À la suite du jugement, le parquet, qui avait requis une peine de prison ferme, a fait appel. Désormais, la jeune maman attend impatiemment ce nouveau procès et exprime sa détresse. En espérant une prise de conscience de la part des chauffards à la J.B., dont les comportements brisent des vies entières.

U.P.


Nos dernières videos