NAMUR

Passage à tabac d’Ethan à Namur: désormais cinq personnes sous mandat d’arrêt

Passage à tabac d’Ethan à Namur: désormais cinq personnes sous mandat d’arrêt

C’est dans l’avenue Jean 1er, menant à la citadelle, que l’adolescent a subi les coups de ses agresseurs, déchaînés. ÉdA – 501699799122

Après l’agression d’Ethan, il y a neuf jours, deux nouvelles personnes ont été placées sous mandat d’arrêt, mardi, par la Chambre du conseil et pour un mois.

Jeudi dernier, on apprenait par la voix du parquet que quatre suspects avaient été interpellés, dont un mineur. Trois adultes avaient ainsi été placés sous mandat d’arrêt, accusés d’extorsion ainsi que coups et blessures avec préméditation.

Mardi, deux autres personnes s’y sont ajoutées, a communiqué en fin d’après-midi, Audrey Seminara, substitut du procureur du roi. La liste des potentiels agresseurs d’Ethan s’allonge alors que le jeune homme de 15 ans se remet de ses blessures, notamment aux visages.

Le 11 octobre dernier, alors qu’il revenait de sa journée d’apprentissage dans l’entreprise familiale, Ethan était, semble-t-il, tombé dans un traquenard, attendu par cinq hommes aux abords de la gare de Namur puis entraîné du côté de l’Avenue Jean 1er, en contrebas de la citadelle, où les assaillants avaient fait pleuvoir les coups avant de l’abandonner sur place, le visage en sang, tuméfié.

C’est une histoire d’amour naissant entre Ethan et une jeune fille mais non-acceptée par les membres de la famille de celle-ci qui aurait poussé les agresseurs à passer à l’acte. L’enquête suit son cours, les cinq individus ayant été placés sous mandat d’arrêt pour le prochain mois.


Nos dernières videos