MOMIGNIES

14 obus au gaz moutarde, encore armés, excavés à Forge-Philippe

14 obus au gaz moutarde, encore armés, excavés à Forge-Philippe

Quatorze engins explosifs potentiellement toxiques. Pour les neutraliser, il a fallu quatre heures et demie. -

L’armée a envoyé ses démineurs sur place, pendant que la police et les pompiers assuraient un périmètre de sécurité de près de 100 mètres autour de la tranchée où ont été découverts les obus.

Frayeur à Forge-Philippe, dimanche soir quand, lors de travaux d’excavation, ce qui ressemble à des obus est découvert par les propriétaires qui faisaient les travaux.

Les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est sont partis de la caserne de Chimay en milieu de soirée, vers 18 h 50, direction la rue du Cimetière.

Alerte ypérite

«Sur place, les sapeurs ont confirmé la présence d’obus de couleur bleue, contenant de l’ypérite – du gaz moutarde – et encore armés », détaille l’officier presse Michel Méan.

«La police est arrivée sur place pour établir un périmètre de sécurité, une centaine de mètres ont été réservés autour de la tranchée qui avait été creusée

Le Sedee, le service d’enlèvement et de destruction des engins explosifs de l’armée belge, est arrivé peu après. Ils ont retiré 14 obus armés et potentiellement toxiques, pour les emmener et les neutraliser à distance des habitations.

L’opération a duré près de 4 h 30, permettant aux riverains de souffler vers 23 h 30.


Nos dernières videos