COURSE À PIED – CHALLENGE ACRHO

COURSE A PIED| Un sixième succès pour Pierre Denays

COURSE A PIED| Un sixième succès pour Pierre Denays

365 concurrents se sont élancés, dans le sens contraire, sur la piste de la Rusta. ÉdA – 501695792433

Le Cross de masse organisé samedi à Gaurain par la Rusta a réuni 365 concurrents pour sa 43e édition.

L’an passé, après les quatre courses en début d’année, la saison fut interrompue, Covid oblige, et le Cross de masse de la Rusta fut la cinquième et dernière épreuve de la saison. Cette année, après Ere, Templeuve, Celles et le collège de Kain, l’épreuve de Gaurain constituait de nouveau le cinquième rendez-vous. Après le brouillard sur le Mont-Saint-Aubert le dimanche précédent, les conditions étaient ce samedi superbes pour le cross de masse (sur route): le soleil était au rendez-vous et le vent quasiment nul.

365 concurrents se sont présentés aux tables d’inscription de cette 43e édition… Le cross de masse, existe depuis 1979, soit quatre ans avant le début de l’ACRHO… Et c’est le meilleur chiffre de la saison en cours. Avec 99 nouveaux inscrits. Parmi eux, six Flamands, cinq Français, autant de Gaurinois, et quinze Tournaisiens. Il n’y a eu qu’un seul abandon; l’on a donc classé 364 participants, contre 254 l’année précédente.

Il y aura normalement encore quatre épreuves d’ici le début du mois de décembre. Si la Rumoise et l’Athoise ont d’ores et déjà renoncé à organiser, l’Automnale se déroulera, au départ du Brunehall, le samedi 30 octobre à 15 h, sur 11 km. Suivie le dimanche 7 novembre, du Jogging du Mont de la Trinité. Le rendez-vous est fixé au Collège de Kain avec un départ à 10 h pour 12,500 km. Quant aux deux derniers rendez-vous, ils sont programmés le samedi 27 novembre à 15 h, à Herseaux, avec, départ de l’ICET, 10,200 km au programme. Le Jogging de la Berlière le samedi 4 décembre, à 14 h 30, pour un 10,800 km au départ du château de la Berlière.

À ses cinq succès récoltés de 2009 à 2018, Pierre Denays qui reprendra sous peu, la direction du Kenya, en a jouté un ce samedi. En devançant son équipier de la Rusta, Benoît Ruscart. Et si Pierre a choisi l’Espagne pour son second marathon, le 5 décembre à Valence, Benoît découvrira la distance mythique en Italie, une semaine plus tard. à Florence. Marc-Henri Vandenberghe, le vainqueur de l’an passé, a pris la troisième place, devant Franky Hernould; excusez du peu! Et le jeune espoir – c’est d’ailleurs sa catégorie – du 800 m, aussi du club local, Julien Van Durmen qui termine cinquième.

Pierre Denays a été une seconde plus rapide que lui-même, il y a dix ans: 29.25, pour les 9,400 km, contre 29.26, soit 3.08 au kilomètre et plus de 19 km/heure. En 30.07, Benoît a, lui, tourné à 3.12 au km. Marc-Henri a tenu le beau tempo de 3.15; Franky a tourné en 3.16…

Du côté féminin, Virginie Dujardin, classée 38e en 37.28 (3.59 au km) a vaincu sur ses terres. Les deuxième et troisième découvraient les courses du Challenge du Hainaut occidental. Elles ne sont pas loin puisqu’Agathe Carpentier, venue d’Angers, termine 44e bouclant les 9,400 km en 38.12 soit une moyenne de 4.04 au km, contre 4.09 pour Cécile Wanders, du Running Safe, qui a couru en 39.05. Cynthia Bouchez finit 58e en 39.37 alors que Marjorie Murez se classe 86e en 41.47.


Nos dernières videos