FOOTBALL

Victoire de Charleroi contre Genk (2-0), un magnifique but de Gholizadeh et un Koffi impérial

Victoire de Charleroi contre Genk (2-0), un magnifique but de Gholizadeh et un Koffi impérial

Koffi a arrêté par deux fois les pénaltys d’Onuachu, un jour après son anniversaire BELGA

Le Sporting de Charleroi accueillait Genk dans le cadre de la 11ème journée de Jupiler Pro League, les Carolos repartent avec les 3 points grâce à deux buts de Gholizadeh et Nicholson.

En méforme avant la trêve, les Zèbres espèraient avoir profité de cette pause pour se reconcentrer. À domicile, au Stade du Pays de Charleroi, l’occasion était rêvée pour les joueurs d’Edward Still. «Ce qui nous a manqué lors des derniers matchs, c’est un esprit de victoire que l’on doit développer le plus vite possible». L’entraîneur du Sporting a gardéla même compositionque face à Courtrai à l’exception de Zaroury qui a laissé sa place à Gholizadeh.

Genk, aussi, avait fait un pas de côté avant la trêve en s’inclinant à Eupen. Onuachu et Bongonda faisaient leur retour comme titulaires en attaque et Cuesta et Lucumi, rentrés trop tard de la trêve internationale, cèdaient leurs places à McKenzie et à Sadick dans la charnière centrale.

Des fumigènes de la part des supporters Carolos lancaient la partie et promettaient un match, arbitré par Lawrence Visser, à rebondissements.

Les compositions

Composition de Charleroi: Koffi, Van Cleemput, Knezevic, Andreou, Kayembe, Ilaimaharitra, Morioka, Tchatchoua, Gholizadeh, Zorgane, Nicholson

Composition de Genk: Vandevoort, McKenzie, Sadick, Arteaga, Ito, Heynen, Bongonda, Hrošovský, Onuachu, Muñoz, Thorstvedt

45 minutes sans grand rebondissement

Jouant à 3 derrière, la défense des Zèbres est à homme contre homme face au trio offensif Limbourgeois. La possession est partagée dans les 5 premières minutes et les deux équipes s’attendent chacun à leur tour. Charleroi commence les hostilités par une tête de Nicholson qui passe au-dessus de la cage de Vandevoort. Genk répond sur l’action suivante par une frappe que Koffi repousse derrière son goal. Hormis quelques corners successifs pour Charleroi, le premier quart d’heure est pauvre en occasions même si le rythme est moyennement élevé.

Petit à petit, Charleroi se montre de plus en plus dangereux. Juste après le quart d’heure, Morioka est trouvé par Van Cleemput mais sa frappe est contrée. Le gardien de Genk la capte calmement. Énorme occasion pour Genk à la 27’, mauvaise passe de Van Cleemput vers Andreou, Ito récupère la balle et file seul au but. Il faut un très bel arrêt de Koffi pour empêcher l’ouverture du score limbourgeoise. Le gardien Carolo devra encore montrer tout son talent sur une reprise de Muñoz au deuxième poteau. Il ne se passe pas grand-chose dans ce match, aucune situation réellement dangereuse pour les Carolos, tandis que les Limbourgeois se sont procuré deux belles occasions, offertes par la défense de Charleroi. Les deux camps ont eu des possessions stériles jusqu’à ce que l’arbitre envoie les 22 joueurs au vestiaire.

Une deuxième mi-temps plus agitée

Revenus du vestiaire, les acteurs repartent sur de mêmes bases. Le match reprend sur le même rythme que la première mi-temps, c’est-à-dire aucun. Possession stérile des deux équipes qui n’arrivent pas à se montrer dangereuses dans les 25 derniers mètres adverses. Jusqu’à ce que Nicholson se joue de Sadick et s’offre une belle fenêtre de tir, l’attaquant traine trop à tirer et voit sa frappe arrêtée par Vandevoordt. Nicholson a été signalé hors-jeu par l’assistant à la fin de l’action. Seulement deux minutes après (55e) le Jamaicain reprend un corner de Morioka et envoie le ballon au fond des filets. C’est 1-0 au Stade du Pays de Charleroi.

Genk doit réagir. Trouvé à l’entrée du rectangle sur un long ballon, Onuachu se retourne, ne se pose pas de question et tente sa chance mais sa frappe croisée est bien repoussée par Koffi. Les Carolos décident de laisser le ballon aux Limbourgeois, peuvent être une mauvaise idée puisqu’Hervé Koffi doit encore sortir un superbe arrêt sur une frappe lourde d’Onuachu. Les Zèbres, qui réussissent à récupérer le ballon haut marquent un deuxième goal par le pied de Gholizadeh, annulé pour un hors-jeu de Nicholson. L’Iranien rate le break juste après, un centre repoussé vient dans ses pieds mais sa frappe finit à côté du but. Charleroi se crée plusieurs opportunités dans cette fin de match, Zedadka trouvé par Tchatchoua rate complétement sa reprise et l’envoie dans la tribune, la frappe d’Ilaimaharitra passera elle aussi à côté du cadre. Toutes ces occasions gachées resteront dans la mémoire des Zèbres, puisqu’ils concèdent un pénalty, léger, pour une faute sur Onuachu. Koffi, dans un grand jour, sort le pénalty d’Onuachu, mal tiré plein centre. Monsieur Visser refait tirer le pénalty à cause de la position de Koffi sur le premier, cette fois-ci, c’est dévié sur le poteau.

Gholizadeh vient taper un dernier coup sur la tête de Genk, une magnifique enroulée des 20 mètres pied gauche atterit en lucarne. Le break est fait.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Union St-Gill. 17 12 4 1 43/18 37
2 Antwerp 17 10 4 3 30/18 33
3 FC Bruges 17 9 2 6 32/23 33
4 Anderlecht 17 7 3 7 34/24 28
5 La Gantoise 17 8 6 3 27/17 27
6 FC Malines 17 8 6 3 29/29 27
7 Charleroi 16 7 4 5 28/22 26
8 KRC Genk 17 6 7 4 31/29 22
9 Eupen 17 6 7 4 27/26 22
10 Courtrai 17 5 5 7 20/21 22
11 St-Trond 17 6 8 3 18/25 21
12 Ostende 17 6 9 2 21/36 20
13 Standard 16 5 6 5 18/26 20
14 OH Louvain 17 4 5 8 22/27 20
15 FC Seraing 17 6 10 1 23/31 19
16 Zulte-Waregem 17 4 8 5 27/38 17
17 Cercle Bruges 17 4 9 4 20/24 16
18 Beerschot 17 2 12 3 15/31 9
Nos dernières videos