article abonné offert

BRUXELLES

«Marius ne sait pas s’il y a une ligne d’arrivée»: la course contre le cancer pédiatrique encore trop au ralenti

«Marius ne sait pas s’il y a une ligne d’arrivée»: la course contre le cancer pédiatrique encore trop au ralenti

Marius avec son «collier des héros» de l’association Run For Hope. Perte de cheveux, séance de chimio, IRM…: pour chaque épreuve de sa maladie, l’enfant reçoit une perle à enfiler sur ce fil de vie. «Celui de Marius mesure bien 2m», mesure son papa. DR

Marius, 1 an à peine, souffre d’un rarissime cancer du cerveau. Ses parents alertent: les traitements sont peu ou pas adaptés aux enfants, voire archaïques. La fondation KickCancer pointe en effet une «injustice» dans la recherche en oncologie. Sa course Run To Kick est l’une des rares actions caritatives en faveur des cancers pédiatriques. Témoignage.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 829 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos