PRO LEAGUE

Le Standard craque dans le temps complémentaire et encaisse deux buts contre OHL (2-2)

Le Standard craque dans le temps complémentaire et encaisse deux buts contre OHL (2-2)

BELGA

Le Standard a été rattrapé dans les tout derniers instants du match par OHL, après avoir pourtant mené 2-0. Une première malheureuse pour Luka Elsner, qui ne calmera pas la tension avec les supporters.

« Nouveau staff, dernière chance. » C’est avec cette banderole virulente que les supporters ont accueilli Luka Elsner pour son premier match en tant qu’entraîneur du Standard. Les Liégeois vivent une période compliquée et sont actuellement douzième du classement général avec 13 points. La série de trois défaites consécutives a coûté la tête de Mbaye Leye, depuis lors remplacé par Elsner.

Le coach slovène a procédé à plusieurs choix forts pour sa première encontre aux commandes des Rouches. Noë Dussenne fait son retour dans le groupe et va disputer ses premières minutes de la saison en tant que titulaire. Mehdi Carcela a lui aussi été convoqué mais débute la rencontre sur le banc.

La victoire est impérative pour les Rouches, car l’adversaire du jour est à priori abordable. L’OHL occupe la seizième place du championnat et ne compte qu’une seule victoire cette saison.

Un début de match plein d’envie, du calme par la suite

Le match débute sous un épais nuage de fumée dû aux fumigènes des supporters. Durant les 10 premières minutes, le Standard cherche à emballer la rencontre. Les Liégeois imposent un bon pressing sur les Louvanistes et se projettent rapidement vers l’avant.

Le rythme va toutefois peu à peu s’estomper. Les hommes d’Elsner laissent par moment le ballon aux Louvanistes en attendant dans leur partie de terrain. Il semble que l’objectif du Standard est de miser sur des phases de transition rapides, comme Elsner avait l’habitude de le faire à Courtrai. L’OHL parvient à mettre le Standard en danger à plusieurs reprise, mais aucune frappe n’inquiète réellement Arnaud Bodart.

À la 38e minute, Dragus parvient à semer le trouble dans le rectangle d’OHL. Le joueur roumain trouve Klauss dans le petit rectangle, qui déclenche une frappe en se retournant. Le gardien Romo réalise une erreur technique et ne parvient pas à capter le cuir. Abdoul Tabsoba profite de cette errance pour pousser le ballon au fond des filets (1-0, 38e).

Le Standard a su prendre l’avantage dans cette première période. Les Liégeois ont su se montrer opportunistes en profitant d’une erreur du portier vénézuélien. Les Rouches peuvent toutefois faire mieux, certaines transitions ont été ralenties par des erreurs techniques évitables.

Le VAR se fait attendre

Au retour des vestiaires, le Standard double rapidement le score. Bodart dégage un long ballon que Klauss dévie de la tête en direction de Dragus. L’attaquant se retrouve face au but et envoie une frappe qui semble trop molle. Mais Romo se loupe une seconde fois et le ballon passe incompréhensiblement sous son gant (2-0, 50e).

Dans la foulée de ce deuxième but, Dragus est une nouvelle fois lancée derrière la défense. Le Roumain élimine Romo et propulse le ballon au fond des filets. L’arbitre de touche lève son drapeau pour signaler une position de hors-jeu, mais la décision semble contestable. Le VAR stoppe le match pendant plusieurs longues minutes (pratiquement 7 minutes) avant de prendre une décision: le goal est bel et bien hors-jeu. Ces deux buts ont donné de la confiance au Standard, qui se projette vers l’avant avec plus de franchise. À la 67e minute de jeu, Dragus cède sa place à Mehdi Carcela, ovationné par le public de Sclessin pour son retour.

À la 72e minute, Xavier Mercier parvient à trouver la tête de Dewaest à la suite d’un corner. Le ballon s’en va rebondir sur la barre transversale d’Arnaud Bodart.

Dans les vingts dernières minutes, le Standard se met peu à peu à reculer. Les Rouches profitent de leur avantage au score pour forcer Louvain à monter et ainsi mieux les prendre en contre. Mais les offensives louvanistes sont trop timides, et le Standard imagine gérer sa fin de match avec sérénité.

Dernières minutes fatales

À la 94e minute de jeu, Xavier Mercier, à plus de 20 mètres du but, envoie une frappe loitaine dans la lucarne de Bodart (2-1, 94e). Ce superbe but donne de l’espoir à OHL. Les visiteurs poussent dans ces dernières minutes. La panique s’installe dans le camps liégeois. Dans les tout derniers instants du match, la défense du Standard ne parvient pas à sortir un ballon dangereux du rectangle et Kaba égalise (2-2, 99e). Le Standard s’est fait rattrapper dans le temps complémentaire alors qu’il semblait tout avoir en main pour empocher les trois points!

Les supporters explosent de colère suite à l’égalisation. Un pétard est lancé à proximité du but de Romo, forçant l’arbitre a siffler la fin du match. Un premier match malheureux pour Luka Elsner, qui regrettera amèrement le troisième but annulé de Dragus et les dernières minutes mal maitrisées de son équipe. Au classement général, le Standard grimpe d’une place et se classe onzième avec 14 points. OHL reste seizième avec 10 points.

LES COMPOS:

Standard: Bodart; Siquet, Sissako, Dussenne, Nkounkou; Raskin, Bastien; Dragus, Amallah, Tapsoba, Klauss

 

 

Louvain: Romo, Chakla, Dewaest, Schrijvers, Mercier, Tamari, De Sart, De Norre, Keita, Maertens, Ozkacar

 

 

LE DIRECT :

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Union St-Gill. 17 12 4 1 43/18 37
2 Antwerp 16 9 4 3 29/18 30
3 FC Bruges 16 8 2 6 29/21 30
4 La Gantoise 17 8 6 3 27/17 27
5 FC Malines 16 8 6 2 28/28 26
6 Charleroi 16 7 4 5 28/22 26
7 Anderlecht 16 6 3 7 31/22 25
8 Eupen 16 6 6 4 26/24 22
9 Courtrai 16 5 4 7 20/19 22
10 KRC Genk 16 6 7 3 30/28 21
11 St-Trond 17 6 8 3 18/25 21
12 Standard 16 5 6 5 18/26 20
13 OH Louvain 17 4 5 8 22/27 20
14 FC Seraing 16 6 9 1 21/28 19
15 Ostende 16 5 9 2 19/35 17
16 Zulte-Waregem 16 4 7 5 25/35 17
17 Cercle Bruges 16 3 9 4 18/24 13
18 Beerschot 16 2 11 3 15/30 9
Nos dernières videos