article abonné offert

MONDE

Green Bank, ce village américain qui résiste au numérique

Green Bank, ce village américain qui résiste au numérique

Dans le village de Green Bank, le calme est olympien: il n’y a pas de réseau wifi, pas de réseau téléphonique, les ondes radio sont limitées. AFP

À Green Bank, village de Virginie-Occidentale aux États-Unis, le numérique n’a pas sa place. Et pour cause, il abrite l’observatoire de Green Bank, qui a besoin d’un silence total pour pouvoir observer les étoiles et les trous noirs.

Pas de réseau wifi, pas de réseau téléphonique, ondes radio limitées… bienvenue à Green Bank, petit village de Virginie-Occidentale aux États-Unis situé à quatre heures de route environ de Washington DC, capitale américaine.

Depuis 1958, Green Bank accueille un observatoire chargé d’étudier les étoiles et les trous noirs qui possède le plus grand radiotélescope du monde et un site de la NASA (l’agence de renseignement militaire américaine). De ce fait, le gouvernement a décidé de créer une «zone calme» afin de protéger leurs activités. Les ondes radio y sont limitées et encadrées sur une surface de quasiment 34 000 km² et les routeurs wifi sont déconseillés. Il est normalement interdit de posséder des appareils qui recourent à une technologie sans fil.

Aussi, même si certains habitants disposent d’Internet chez eux, tout se coupe dès qu’ils en sortent: on ne reçoit ni appel, ni message, ni notification.

Un changement ces dernières années

Ce village déconnecté fait le bonheur de l’office du tourisme de la région qui vante ses mérites et en fait la promotion en mettant en avant son calme inédit. À l’heure ou environ 85% des Américains possèdent un smartphone et qu’un tiers d’entre eux déclare être quasiment tout le temps connecté, Green Bank est devenu le lieu idéal pour ceux qui rêvent de détox numérique.

Pourtant, malgré les règles concernant le numérique et l’isolement au beau milieu de collines et de forêts du village, Green Bank est en train de changer…

D’après les habitants, l’internet sans fil s’y est répandu ces dernières années et les responsables n’ont même pas eu à payer l’amende prévue de 50 dollars (environ 43 euros).

La construction d’hôtels et de restaurants ainsi que l’arrivée de nombreux nouveaux résidents ont beaucoup fait augmenter les prix de l’immobilier au grand dam (malheur) des habitants.

Pour d’autres habitants par contre, il est grand temps que Green Bank évolue. Ils trouvent ce manque de connexion dangereux. En effet, en cas d’accident de la route ou de chasse (très pratiquée dans la région), il n’est pas possible d’appeler une ambulance.

Le sondage de la semaine