CYCLISME

La ville de Binche accueillera le départ de la 6e étape du Tour de France le jeudi 7 juillet 2022

La ville de Binche accueillera le départ de la 6e étape du Tour de France le jeudi 7 juillet 2022

Comme pressenti depuis plusieurs semaines, Binche sera la ville départ, le jeudi 7 juillet 2022, de la 6e étape du prochain Tour de France AFP

Comme pressenti depuis plusieurs semaines, Binche sera la ville départ, le jeudi 7 juillet 2022, de la 6e étape du prochain Tour de France.

Amaury Sport Organisation (ASO), société qui gère la Grande Boucle, l’a annoncé jeudi au palais des congères de Paris lors de la présentation de la 109e édition du principal rendez-vous cycliste de la saison.

Binche, connu pour son carnaval mais aussi fief du siège de Wanty, partenaire historique de la formation de Jean-François Bourlart Intermarché - Wanty Gobert, avait déjà accueilli le départ de la 3e étape du Tour 2019.

La direction du Tour avait déjà levé le voile sur les trois premières étapes du Tour ainsi que sur son épilogue, prévu comme de coutume sur les Champs-Élysées le 24 juillet. La Grande Boucle s’élancera le vendredi 1er juillet à Copenhague pour le départ le plus septentrional de son histoire. C’est la 24e fois que le Tour s’élance de l’étranger, la première fois du Danemark.

Après un chrono individuel de 13 kilomètres dans les rues de la capitale, véritable paradis des cyclistes, le programme danois sera encore riche de deux étapes, dont une qui verra le peloton enjamber le Grand Belt dans un final exposé au vent qui s’annonce exceptionnel.

Après une première journée de repos dès le lundi 4 juillet, pour permettre le transfert de la caravane en France, le programme de la suite du Tour sera riche, entre autres, de passages sur les pavés qui ont fait la renommée de Paris-Roubaix et sur les pentes de l’Alpe d’Huez, absente depuis 2018.

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates) est double tenant du titre

Tour de France - Le parcours du Tour de France 2022

Le parcours, long de 3.328 kilomètres, du Tour de France 2022 (1er au 24 juillet), dévoilé jeudi au palais des congrès de Paris:

1er juillet: 1re étape Copenhague - Copenhague, 13 km (contre-la-montre individuel)

2 juillet: 2e étape Roskilde (Danemark) - Nyborg (Danemark), 199 km

3 juillet: 3e étape Vejle (Danemark) - Sönderborg (Danemark), 182 km

4 juillet: transfert

5 juillet: 4e étape Dunkerque - Calais, 172 km

6 juillet: 5e étape Lille Métropole - Arenberg Porte du Hainaut, 155 km

7 juillet: 6e étape Binche (Belgique) - Longwy, 220 km

8 juillet: 7e étape Tomblaine - La super Planche des Belles Filles, 176 km

9 juillet: 8e étape Dole - Lausanne (Suisse), 184 km

10 juillet: 9e étape Aigle (Suisse) - Châtel, 183 km

11 juillet: repos à Morzine

12 juillet: 10e étape Morzine - Megève, 148 km

13 juillet: 11e étape Albertville - col du Granon, 149 km

14 juillet: 12e étape Briançon - Alpe d’Huez, 166 km

15 juillet: 13e étape Bourg d’Oisans - Saint-Etienne, 193 km

16 juillet: 14e étape Saint-Etienne - Mende, 195 km

17 juillet: 15e étape Rodez - Carcassonne, 200 km

18 juillet: repos à Carcassonne

19 juillet: 16e étape Carcassonne - Foix, 179 km

20 juillet: 17e étape Saint-Gaudens - Peyragudes, 130 km

21 juillet: 18e étape Lourdes - Hautacam, 143 km

22 juillet: 19e étape Castelnau-Magnoac - Cahors, 189 km

23 juillet: 20e étape Lacapelle-Marival - Rocamadour, 40 km (contre-la-montre individuel)

24 juillet: 21e étape Paris La Défense Arena - Paris Champs-Elysées, 112 km

Les réactions des coureurs

«Une première semaine palpitante» pour Julian Alaphilippe

«J’ai hâte de faire les recos (reconnaissances) et voir ce qu’on va pouvoir préparer pour ce Tour. La première impression donne envie», a ajouté celui qui a remporté six étapes du Tour depuis 2018 et porté le maillot jaune à dix-huit reprises.

Alaphilippe, qui n’a jamais couru Paris-Roubaix, a noté la présence de 19 kilomètres de pavés avant l’arrivée de la 5e étape à Arenberg le 6 juillet. «Ca va pimenter le Tour», a souri le champion du monde, très à l’aise sur les pavés du Tour des Flandres l’année passée.

Souvent à l’attaque dans le Tour 2021 mais parfois à contre-temps après sa victoire d’étape initiale, il a assuré qu’il tiendrait compte de cette expérience, après une première année passée avec le maillot arc-en-ciel de champion du monde.

«Je me fixerai des objectifs, je vais les cibler et m’y tenir, que ça marche ou pas, ce n’est pas grave», a-t-il annoncé. «Je pense avoir déjà assez montré le maillot, je continuerai d’ailleurs de le faire».

«Un parcours vraiment complet», estime le double tenant du titre Tadej Pogacar

«J’ai hâte d’en prendre le départ. J’ai déjà gagné à la Planche des Belles filles (le contre-la-montre de l’avant-dernière étape en 2020, ndlr). Ce sera une étape dure, on ne sait jamais ce qu’il peut s’y passer. Mais ce sera encore loin de la fin. J’y ai de grands souvenirs, je me rappelle de chaque instant de la montée, je suis impatient de la grimper à nouveau», a ajouté le pensionnaire de la formation UAE Emirates.

‘Pogi’ a ensuite évoqué la pression inhérente à la défense de sa couronne. «Il y a beaucoup de prétendants, on en parlera quand on y sera. Je viens de finir la saison, j’ai besoin de repos avant de commencer à penser à 2022. Il y a un peu plus de pression quand on a déjà gagné, c’est sûr», a-t-il ponctué.

Pogacar a signé une saison 2021 XXL en remportant la bagatelle de 13 succès. Il a remporté le Tour ainsi que deux Monuments: Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie. Il a aussi remporté le Tour des Emirats arabes unis, Tirreno-Adriatico et le Tour de Slovénie.

Nos dernières videos