MONDE

VIDÉO | États-Unis: scandale après l’arrestation musclée d’un homme paraplégique

Clifford Owensby, un Afro-Américain de 39 ans, paraplégique, a porté plainte comme les deux policiers qui l’ont interpellé fin septembre dans une petite ville de l’Ohio, aux États-Unis.

Dans la vidéo de 12 minutes, dévoilée par la police de Dayton (Ohio), on y voit l’arrestation musclée de Clifford Owensby.

Le 30 septembre dernier, le père de famille sortait d’une maison que les forces de l’ordre soupçonnaient d’être un repère pour les trafiquants de drogue, explique le Huffington Post.

Alors qu’il était assis sur le siège conducteur, les deux policiers lui ont alors demandé de sortir de sa voiture pour le contrôler. «Je ne peux pas sortir de la voiture. Je suis paraplégique», explique alors Clifford Owensby, en leur demandant de l’aide.

Mais il a ensuite été évacué de force par les deux policiers, qui l’ont tiré par les bras et les jambes malgré ses protestations et ses appels à l’aide. «Ils m’ont traîné jusqu’à leur véhicule comme un chien, comme une ordure. J’ai eu peur pour ma vie. Tout ce que je pouvais faire, c’était fermer mes yeux, agripper le volant et prier Dieu», expliquait Clifford Owensby dans une conférence de presse.

Un sac trouvé, mais rien pas de drogue

Un sac contenant 22 450 dollars, «les économies personnelles» de l’homme interpellé, a été trouvé dans sa voiture. Aucune arme n’a été trouvée ni d’objet pouvant le relier à un éventuel trafic de drogue.

Après un passage à l’hôpital, il est ressorti libre mais a été invité à comparaître pour plusieurs faits, notamment «défaut de maîtrise d’un enfant» et pour avoir mis des vitres teintées sur son véhicule. Owensby a plaidé non-coupable.

Clifford Owensby a porté plainte pour profilage, arrestation illégale, fouille et saisie illégale. Les deux policiers sont encore en service d’après CNN.

«Interpellant»

Les autorités de la ville n’ont pas tardé à réagir à l’affaire.

«La vidéo est interpellante. C’est pourquoi elle a été postée immédiatement après l’incident. Tout cela nécessite une investigation, a expliqué Nan Whaley, le maire de Dayton, à CNN. Notre police doit avoir les ressources nécessaires pour faire son boulot tout en assurant un traitement de tous nos citoyens avec respect et dignité.»

Nos dernières videos