COINTE

Trois candidats retenus pour la reconversion de la Basilique de Cointe

Trois candidats retenus pour la reconversion de la Basilique de Cointe

Basilique de Cointe EdA

Trois candidats ont été retenus dans le cadre du projet de reconversion du Domaine de la Basilique de Cointe, lieu emblématique de la ville de Liège, ont annoncé mercredi matin conjointement en conférence de presse la Fondation Basilique de la Paix et l’évêché de Liège.

Il s’agit de l’immobilière bruxelloise Foremost, du développeur de projets immobiliers malmédien Gehlen et du bureau visétois Luc Spits.

«Vu les difficultés pour trouver un acquéreur, il fallait un projet rentable», a commenté Monseigneur Delville. A donc émergé l’idée de l’importance d’un projet mixte, qui soit rentable pour l’acquéreur mais qui partage la volonté des fondateurs de ce monument d’en faire un lieu fédérateur et dédié à la paix. L’idée est ainsi de conserver cette volonté via la sauvegarde des vitraux et de l’autel puis de développer dans la nef et les espaces latéraux un projet immobilier rentable.

Un appel à projets avait été lancé juste avant l’été de cette année. «Nous avons reçu une dizaine de marques d’intérêt, nous avons gardé les plus sérieuses», a indiqué Stéphan Delfanne, administrateur de la Fondation, qui en appelle aux initiatives locales afin de développer des projets connexes. Les trois candidats retenus ont été sélectionnés sur base de leur solidité financière et sur l’inscription harmonieuse de leur projet dans le tissu urbain.

Le contenu des offres n’a à ce stade pas encore dévoilé, les différents partenaires étant tenus par une clause de confidentialité. Celles-ci ont toutefois été présentées comme «fort différentes». Les offres définitives sont attendues pour le 8 décembre puis la Fondation se réunira et délibèrera. Sa décision devrait être communiquée début du mois de janvier. Les délais de réalisation devraient tourner aux alentours de trois ans.


Nos dernières videos