Des arcs de Tournai

La «Licorne argentée» a plus d’une corde à son arc… ÉdA

Le marché du week-end permet de remonter au Moyen Âge avec le château cominois d’où étaient lancées les louches en bois. Dans les allées du jardin public rénové, au milieu duquel trône le kiosque, une trentaine d’étales offrent des produits artisanaux allant des saucissons aux bijoux, sans oublier la guinguette offrant de la cervoise et des plats d’époque.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 120 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos