NAMUR

Sainte-Marie Namur relance l’appel aux dons pour Trooz et Pepinster

Sainte-Marie Namur relance l’appel aux dons pour Trooz et Pepinster

Depuis juillet, les dons ont déjà afflué dans les cités sinistrées. Il en faut encore, notamment de quoi passer les mois les plus froids au chaud. - CSSM

Dans les jours suivant les intempéries désastreuses, plusieurs membres du personnel de Sainte-Marie Namur avaient rallié Trooz et Pepinster pour donner un coup de main. Aujourd’hui, ils relancent un appel aux dons.

Radiateurs électriques, chauffages d’appoint, déshumidificateurs, petit électroménager, outils, outillage, clous, vis, rallonges électriques, multiprises, couvertures, plaids, couettes, draps, essuies et gants de toilette, matériel et produits de nettoyage, matériel et produits de toilette, jeux de société, jeux éducatifs, puzzles, petit matériel scolaire (crayons, feutres, papier…), bougies, lampes de poche: voilà la liste non-exhaustive des besoins des habitants de la région de Trooz et Pepinster, qui ont perdu beaucoup, si pas tout, dans les inondations d’il y a trois mois. L’automne, et bientôt l’hiver, se fait ressentir avec des températures frisquettes, flirtant avec le 0, et la quête de chaleur, de matériel de première nécessité en parfait état ne fait que s’accroître.

Raison pour laquelle, sous l’impulsion notamment de Nathalie Segers, professeur de mathématiques, un appel a été relayé auprès du personnel, des élèves, des parents de la Communauté scolaire Sainte-Marie (CSSM) et, plus largement, de toute personne susceptible d’apporter son aide. «Comme de nombreux citoyens, notre communauté scolaire a été très interpellée par les inondations du mois de juillet. Certains membres de la CSSM étaient d’ailleurs allés prêter main-forte aux sinistrés, sur place. Des contacts pris dans les villes de Pepinster et Trooz mettent en avant une grande détresse des habitants, croissante avec l’arrivée de cet hiver. Forts de nos valeurs d’engagement et de bienveillance, nous voulions apporter notre petite pierre à l’édifice.»

En collaboration avec des volontaires de Tournai et Mons, l’école met ainsi à disposition des locaux pour centraliser des dons qui seront ensuite apportés aux villageois et écoles des villes précitées, courant novembre. «Vous pouvez vous rendre à l’accueil de Sainte-Marie, vous serez orientés vers le lieu de dépôt. Vous disposez d’un objet qui ne se trouve pas dans la liste précitée, mais qui pourrait nous intéresser? Merci de contacter nathalie.segers@cssm.be pour préciser de quoi il s’agit et obtenir une validation de notre part. » Tous les efforts comptent.


Nos dernières videos