article abonné offert

PHOTOS & VIDÉO| 100 ans après, dans le Sète de Brassens

«100 ans après, coquin de sort, il manquait encore», chantait Brassens dans «Les copains d’abord». Voilà 100 ans qu’il est né à Sète, où ses chansons résonnent aux quatre coins de la cité.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 31 des 2178 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos