SAINT-GILLES

La maison Art Déco qui abrite La Buvette est classée: «Représentative du développement de la chaussée d’Alsemberg»

C’est un restaurant très couru du paysage culinaire bruxellois. Il le sera encore davantage désormais, et aussi par les fans d’architecture: La Buvette, enseigne de la chaussée d’Alsemberg à Saint-Gilles, est classée.

La maison abritant La Buvette, restaurant incontournable de la chaussée d’Alsemberg à Saint-Gilles, est désormais classée. C’est ce qu’annonce un communiqué du cabinet du secrétaire d’État bruxellois au Patrimoine Pascal Smet (one.brussels).

«Située sur la chaussée d’Alsemberg et réalisée en 1944, cette ancienne boucherie devenue restaurant est remarquable par sa qualité architecturale et sa cohérence», plaide le communiqué. «Elle est représentative du développement de la chaussée d’Alsemberg aux alentours des années 1940, période qui voit l’installation de nombreux commerces dans cette artère».

La maison Art Déco qui abrite La Buvette est classée: «Représentative du développement de la chaussée d’Alsemberg»
La Buvette est installée dans une maison à cheval entre les styles Art Déco et Moderniste. Un décor désormais classé: de quoi donner encore plus de saveur à cette adresse gastronomique. Cabinet Smet

Moquette, boiseries, pavage, carrelage, dorures, portes ouvragées…: ceux qui ont déjà eu la chance d’y manger auront remarqué l’incroyable intérieur, à la sobriété notoire pour l’Art Déco, servant de décor à la cuisine très contemporaine servie à la Buvette. On y retrouve des matériaux comme la marbrite, le marbre et la céramique. «Les formes témoignent d’une volonté purement décorative», plaide le cabinet Smet. «Les figures et les éléments décoratifs sont caractéristiques de cette période, voire un peu tardifs», précise-t-on, en expliquant que si l’intérieur reste Art Déco, la façade franchit déjà le pas vers le modernisme.

«Le patrimoine commercial urbain est souvent fragilisé car il doit répondre à une évolution constante des normes et des goûts», regrette Pascal Smet. «De par son parfait état de conservation et son originalité, la Buvette mérite donc d’être protégée et classée».

La maison Art Déco qui abrite La Buvette est classée: «Représentative du développement de la chaussée d’Alsemberg»
La Buvette est installée dans une maison à cheval entre les styles Art Déco et Moderniste. Un décor désormais classé: de quoi donner encore plus de saveur à cette adresse gastronomique. Cabinet Smet

Un architecte peu connu, loin d’être un boucher

L’auteur des décors de cette ancienne boucherie est l’architecte François Mees, qui reprend en 1943 le travail de Louis Verbeyst, architecte intervenu en 1930 au 108 chaussée d’Alsemberg. Le bâtiment en tant que tel est plus ancien: il remonte à 1874.

Mees est «peu connu» mais a réalisé quelques autres immeubles également d’inspiration Art Déco. Ceux-ci se retrouvent principalement sur la commune d’Ixelles avenue du Bois de la Cambre 61, 63 ou avenue Brillat-Savarin, 15. Il réalisera, en 1951, une salle de conférences et de projection cinématographique, ainsi que des bureaux et une bibliothèque pour le couvent et église des Dominicains situés avenue de la Renaissance à Bruxelles.

Enfin, en 1958, François Mees transforme le rez-de-chaussée d’un immeuble éclectique située au 66 rue des Deux Églises à Saint-Josse. La façade de ce bâtiment est couverte de carrelages bleus, verts et orange, à l’instar de l’ancienne boucherie de la chaussée d’Alsemberg. Mais ceux-ci sont aujourd’hui repeints.


Nos dernières videos