article abonné offert

«Il n’avait pas le projet de la tuer»

Les avocats de Xavier Van Dam ont défendu la thèse selon laquelle seul le viol avait été pensé et réfléchi.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 391 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?