STREAMING

VIDÉOS | «Squid Game»: 4 choses à savoir sur la nouvelle série phénomène de Netflix

Hybride entre «Battle Royale» et «Hunger Games», la série sud-coréenne «Squid Game» cartonne sur Netflix. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau phénomène du géant du streaming.

Sortie le 17 septembre dernier, «Squid Game» écrase tout sur son passage. Cette série sud-coréenne, la première à s’imposer en tête du top 10 de Netflix, a pris tout le monde par surprise en séduisant un large public à travers le monde.

On vous dit tout sur ce programme, qui compte bien rejoindre «Stranger Things», «La Casa de Papel», «Bridgerton» ou encore «Le Jeu de la dame» au panthéon des cartons de Netflix.

1.Qu’est ce que ça raconte?

L’action de la série «Squid Game» prend place en Corée du Sud. 456 personnes en difficultés financières sont invitées à prendre part à une mystérieuse compétition de survie. Alors qu’ils pensent participer à une série de jeux traditionnels pour enfants, comme «1,2,3 Soleil», ils se rendent compte que le dénouement est mortel pour tous ceux qui échouent. Les participants vont donc devoir risquer leur vie pour passer les épreuves et décrocher un prix de 32 millions d’euros.

Je voulais écrire une histoire qui soit une allégorie sur les sociétés capitalistes modernes et qui en décrive la compétition extrême.

Un scénario hors du commun qui trouve ses origines dans la jeunesse de son créateur. Longtemps «fasciné par les jeux de survie» comme «Battle Royale», Hwang Dong-hyuk désirait en réaliser une version coréenne, mais il a longtemps été freiné par les réticences du milieu, jusqu’à ce que son scénario original débarque chez Netflix. «Je voulais écrire une histoire qui soit une allégorie sur les sociétés capitalistes modernes et qui en décrive la compétition extrême», confiait le showrunner coréen.

2.Pourquoi ça cartonne?

Si vous vous rendez fréquemment sur Netflix, vous aurez peut-être remarqué que «Squid Game» truste le top 10 de la plateforme. D’après le site Deadine, la série coréenne a dominé le top 10 du géant du streaming dans 90 pays en l’espace de 10 jours et vient de détrôner «Lupin» en tant que série non-anglophone la plus regardée sur Netflix.

Selon Ted Sarandos, co-directeur général de Netflix, «Squid Game» serait en passe de devenir la série la plus visionnée de tous les temps sur la plateforme. Mais comment expliquer ce succès?

Mélange hybride entre «Hunger Games», «Black Mirror», «Alice in Borderland» ou encore «Battle Royale», «Squid Game» se distingue de ses aînés dystopiques par son ancrage dans le présent. En effet, la série s’inspire de la triste réalité des habitants les moins nantis en Corée du Sud, en l’extrapolant au maximum. On y croise par exemple une dissidente nord-coréenne, un homme ruiné et suicidaire, un immigrant exploité ou encore un vieil homme qui ne peut soigner sa tumeur, faute de moyens.

La série parvient également à accrocher notre regard à la fois par des visuels enfantins et une esthétique très soignée... avant de nous choquer avec des scènes d’une violence inouïe.

VIDÉOS | «Squid Game»: 4 choses à savoir sur la nouvelle série phénomène de Netflix
L’esthétique originale de Squid Game: entre retour à l'enfance et concentré d’angoisse. Netflix

Par ailleurs, «Squid Game» est loin d’être un fait isolé: les films et les séries coréennes cartonnent depuis de nombreuses années. L’originalité de ces productions, souvent couplée à une réalisation soignée, un jeu d’acteur convaincant et des passages violents, plaisent au grand public, mais aussi aux critiques. En témoignent les récompenses décrochées à Cannes par les thrillers sud-coréens «Old Boy» (Grand prix du jury) et «Parasite» (Palme d’Or) ces dernières années.

3.D’où vient le titre de «Squid Game»?

En regardant la série, beaucoup se sont demandé si le «Squid Game» (NDLR: jeu du calamar, en français) existait réellement. En réalité, il s’avère que le titre de la série est une référence à un jeu d’enfants populaire en Corée du Sud dans les années 1970.

Ce «jeu du calamar» voyait s’affronter deux équipes sur une forme tracée au sol, qui n’est autre qu’un calamar dessiné avec des ronds, des triangles et des carrés. Des formes qui se retrouvent un peu partout dans la série de Hwang Dong-hyuk, notamment sur les masques des soldats.

VIDÉOS | «Squid Game»: 4 choses à savoir sur la nouvelle série phénomène de Netflix
Les formes sur les masques des soldats sont inspirées d‘un jeu populaire en Corée du sud dans les années 70. Netflix

Et ce jeu, à mi-chemin entre la marelle et l’épervier, n’est pas le seul emprunté aux souvenirs d’enfance du réalisateur. La plupart des épreuves à l’écran sont détournées de véritables jeux de cour de récré coréens… avec une finalité bien plus gore.

4.Déjà des plans pour une saison 2?

Quand une série cartonne autant, il est normal de voir les fans réclamer avec ferveur une suite après avoir «binge-watché» les 9 épisodes de la première saison. Mais qu’en est-il vraiment?

Interrogé sur la question, le créateur de «Squid Game» a avoué à Variety qu’il n’avait pas de plan pour une saison 2. «Ça me fatigue rien que d’y penser. Mais si je devais le faire, je ne le ferais pas seul», a-t-il confié au magazine américain.

Avis aux fans de la série: il faudra donc s’armer de patience avant une éventuelle suite...

Nos dernières videos