article abonné offert

BIERGES ET WAVRE

Agissements suspects du chauffeur d'une camionnette blanche? «La police enquête en faisant appel à la vigilance»

Agissements suspects du chauffeur d'une camionnette blanche? «La police enquête en faisant appel à la vigilance»

Image d'illustration. Reporters/QUINET

Les réseaux sociaux chauffent. En cause, deux faits qui ne sont actuellement pas reliés, mais qui font l’objet d’une enquête serrée de la police.

Un point commun, une camionnette blanche aperçue mardi et jeudi de la semaine dernière, conduite par un homme que d’aucuns sont tentés de considérer, sans preuve, comme un prédateur potentiel de jeunes filles ou jeunes gens.

Le 21 septembre, vers 16 h 30, une jeune fille rentre au domicile de ses parents à Bierges. Elle est dépassée par une camionnette blanche qui fait marche arrière. La jeune fille porte des écouteurs et elle croit entendre «Viens, monte», deux mots qui auraient été prononcés de manière assez agressive. Elle n’y donne pas suite et le véhicule poursuit sa route.

Deux jours plus tard, vers 16 h, trois jeunes gens âgés de 13 ou 14 ans, se trouvent sur le trottoir proche du carrefour du Fin Bec. Dans la file de voitures arrêtées au feu rouge, une camionnette blanche qui franchit le carrefour lorsque le feu est passé à la phase verte.

Arrivé à la hauteur du trio, le conducteur aurait dit «Montez, les gars». Sans succès.

Des rapprochements ont été faits mais, selon le procureur du roi Marc Rézette qui nous a exposé la relation de ces «incidents», rien ne permet actuellement de les relier.

Le point commun, c’est le véhicule de couleur blanche, mais la description du ou des conducteurs n’est certainement pas décisive. Dans le premier cas, il s’agit d’un homme de stature normale, dans le second, on a affaire à un homme du genre costaud.

Il n’empêche. Sur les réseaux sociaux, il est question d’un appel qui aurait été lancé par la police, une information qui serait relayée par le site d’une école de la ville mais que dément le procureur.

«Au stade actuel, on en est à des agissements suspects. Il n’y a pas eu de commencement de tentative d’enlèvement. La police mène évidemment l’enquête en faisant appel à la vigilance, sans plus».


Nos dernières videos