article abonné offert

NAMUR

Visage tuméfié, dos griffé, Wivinne Marion était méconnaissable

Visage tuméfié, dos griffé, Wivinne Marion était méconnaissable

ÉdA – Florent Marot

Les images diffusées de l’accusé et de la victime ont été l’un des éléments forts de cette première journée.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 303 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?