Une école etterbeekoise cherche une femme de ménage «non voilée», Actiris suspend l’annonce

Une école etterbeekoise cherche une femme de ménage «non voilée», Actiris suspend l’annonce

-

La description de profil précise que le «port du voile est interdit dans l’établissement».

Actiris a bloqué une offre d’emploi ce matin. Cette offre émane du pouvoir organisateur de la communauté éducative Sainte Geneviève d’Etterbeek. L’école est à la recherche «d’une personne pouvant effectuer du nettoyage et surveillance d’enfants (h/f/x)». La description de profil précise que le «port du voile est interdit dans l’établissement» et que la personne doit «s’exprimer en français».

À la vue de cette annonce, le conseiller communal molenbeekois Ahmed El Khannouss (cdH) a fait part de son désaccord sur les réseaux sociaux. Face aux nombreux signalements, Actiris vient de bloquer l’offre d’emploi. Elle n’est plus visible sur le site Internet. «Nous voulons mener une nouvelle analyse juridique», nous explique le porte-parole de l’institution Romain Adam. «Nous allons également prendre contact avec l’école afin qu’elle reformule son annonce».

Pour autant, Actiris n’a pas le droit de refuser la publication de cette offre d’emploi. «Nous sommes tenus de publier cette offre», poursuit Romain Adam. «À Bruxelles, nous sommes dans un flou légal et réglementaire par rapport à cette question. Si le règlement d’ordre intérieur de l’école interdit le port du voile au sein de son établissement, alors il n’y a pas de problème».


Nos dernières videos