TÉLÉVISION

Philippe Etchebest prépare les candidats d'«Objectif Top Chef» dans une vraie académie

Philippe Etchebest prépare les candidats d'«Objectif Top Chef» dans une vraie académie

Le chef Philippe Etchebest a mis en place une académie un peu particulière pour préparer au mieux les candidats à ce qui les attend. Wlad SIMITCH/M6

Philippe Etchebest repart en quête d’un futur candidat à «Top Chef» et met en place une vraie discipline militaire.

Cette année encore, le chef Philippe Etchebest va tenter de dénicher la future pépite gastronomique avec la 7e saison d’Objectif Top Chef. Et cette fois, il a décidé non seulement de trouver le meilleur élément mais aussi de mettre toutes les chances du côté de sa future brigade en mettant en place l’académie Top Chef. «L’idée, c’est de préparer au mieux les candidats à l’aventure Top Chef. Dans cette académie, ils seront ensemble 24h/24 et le programme va être très intense, explique Philippe Etchebest. Au fil des saisons, on s’est rendu compte que, même si le candidat issu d’Objectif Top Chef avait toutes les qualités techniques requises pour affronter les autres candidats à Top Chef, il existait encore un décalage et c’est cela que je voudrais combler. Avec cette académie, je me donne toutes les chances pour que mon candidat puisse gagner Top Chef!»

Cette saison, Philippe Etchebest a reçu 108 candidats et goûté 350 plats pour finalement sélectionner 9 futurs chefs qui intégreront l’académie lors des deux semaines de finale. «C’est une préparation technique mais aussi physique parce qu’il faut pouvoir enchaîner les épreuves et psychologique car on remarque que le mental peut jouer beaucoup, poursuit le chef. Je vais les pousser dans leurs retranchements, leur mettre la pression… Je ne les lâcherai pas. Ça va être intense mais ça portera ses fruits, j’en suis sûr.»

Des épreuves de «Top Chef» bien connues

On l’aura compris, c’est un véritable camp d’entraînement, quasi militaire, qui attend les derniers candidats en lice. «Là où les candidats d’Objectif Top Chef sont le moins préparés lorsqu’ils débarquent à Top Chef, c’est au niveau de la cadence. Le rythme et l’enchaînement des épreuves, c’est très difficile quand on débute. Même pour un chef expérimenté, c’est compliqué à gérer. Donc, avec cet entraînement, je vais les préparer à ce qui les attend.»

Pour les plonger dans l’ambiance, Philippe Etchebest a «emprunté» différentes épreuves bien connues de Top Chef: la fameuse boîte noire sous la houlette de Camille Lacroix (gagnant de Top Chef en 2018) mais aussi une «guerre des terrasses», variante de la «guerre des restos». «C’était génial pour eux de se projeter dans l’expérience de Top Chef. On a pu voir leur joie et leur enthousiasme dans ces épreuves ainsi que dans les épreuves imposées par les chefs invités.»

L’honneur des chefs et des anciens candidats

Et puis, d’anciens candidats de Top Chef comme le Belge Mallory Gabsi (qui vient d’annoncer l’ouverture de son restaurant à Bruxelles); Mohamed Cheikh, le gagnant de la dernière saison; Sarah Mainguy ou encore Matthias Marc viendront mettre les candidats à l’épreuve ainsi que des chefs renommés que l’on croise régulièrement à Top Chef (Pascal Barbot, Régis Marcon, Laurent Petit, Guillaume Verdier, Olivier Bellin, Mauro Colagreco, Arnaud Lallement, Sébastien Vauxion…).

On l’aura compris, Philippe Etchebest n’est pas là pour rigoler: cette fois, il veut aller chercher la victoire à Top Chef avec un candidat issu de «son académie» et il est plus que déterminé, tout comme les candidats.

«Objectif Top Chef», 17.05 sur RTL-TVI

Nos dernières videos