Frameries: Le PASS devient le SPARKOH!

-

Nouvelle identité et nouvelles ambitions pour le parc d'aventures scientifiques.

L'attente aura été longue. Ce samedi matin, la nouvelle identité du PASS a été dévoilée. Il faudra désormais parler du SPARKOH! Le nom a été mûrement réfléchi, en faisant appel aux méninges de toutes les équipes du parc qui ont pu savamment entretenir le secret pendant plus d'un an.

"Spark fait référence à l'étincelle, celle des sciences et des nouvelles technologies. Mais aussi celle qui brille dans les yeux du public après leur visite", explique Chris Viceroy, directrice générale. "Quant au Oh, il est la marque de l'étonnement et du plaisir que l'on retrouve également quand on vient visiter les lieux."

Cette nouvelle identité s'inscrit dans une logique de redéploiement du parc framerisois. "Nous avons entamé le processus en 2017, en réfléchissant à notre identité, à nos forces et à nos faiblesses", commente Georges-Louis Bouchez, président du conseil d'administration. "L'une de nos forces est la bonne collaboration avec les écoles qui sont nombreuses à visiter le site. Et le taux de satisfaction est très bon. Mais au niveau des choses améliorer, il y a le grand public dans la région et même au-delà que nous voulons toucher davantage."

Le changement d'identité n'est pas une simple lubie pour le président du SPARKOH! "En 20 ans, il y a eu des bons moments, mais aussi des mauvais", poursuit Georges-Louis Bouchez. "On voulait se débarrasser des connotations négatives, notamment celles où le PASS animait les débats parlementaires avec certains élus qui estimaient qu'on injectait trop de subsides inutilement. Par ailleurs, l'appellation PASS n'était pas toujours significative de ce que nous faisons réellement. Enfin, le terme évoquait trop de choses, notamment auprès du public flamand que nous voulons attirer."

Pour la présentation de cette nouvelle identité et des nouveaux aménagements qui ont été réalisés, les ministres Willy Borsus, Valérie De Bue et Valérie Glatigny étaient présents, ainsi que le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet. Tous ont salué le dynamise des équipes du parc framerisois dont le taux de fréquentation a sensiblement augmenté ces dernières années. Depuis son ouverture, le PASS devenu SPARKOH! a accueilli 2,3 millions de visiteurs. Ils sont maintenant plus de 100.000 à pousser les portes du parc chaque année. Et l'objectif de la stratégie de redéploiement est d'atteindre la barre des 140.000 visiteurs annuels.

Surtout, les responsables politiques ont souligné la nécessité de sensibiliser le grand public à la découverte scientifique alors que les défis sociétaux sont immenses et variés. Ils ont également insisté sur les vocations que pouvait susciter le SPARKOH! "Dans une région comme la nôtre, le parc a aussi un rôle social à jouer en mettant en avant les métiers STEM (Science, Technology, Engineering and Mathematics, NDLR). Il manque encore de jeunes dans ces filières. Or, nous avons besoin de ces nouveaux métiers pour nous développer", insiste Georges-Louis Bouchez.

Mais d'abord, place à l'amusement. Pour célébrer sa nouvelle identité, le SPARKOH! accueille gratuitement les familles pour un week-end particulièrement festif.

G.La


Nos dernières videos