CORONAVIRUS

Covid | La ministre Kitir nuance les propos d’Alexander De Croo: «Aucun vaccin n’a été renvoyé d’Afrique vers la Belgique»

Covid | La ministre Kitir nuance les propos d’Alexander De Croo: «Aucun vaccin n’a été renvoyé d’Afrique vers la Belgique»

La ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir (Vooruit), ici en 2018. BELGA

Coronavirus: depuis cet été, la Belgique fait don de vaccins aux pays qui ont des difficultés à s’en procurer par le biais du mécanisme Covax de l’Organisation mondiale de la santé.

Il n’est pas exact que les vaccins contre le Covid-19 qui ont été donnés par la Belgique à des pays tiers par le biais du mécanisme Covax ont été renvoyés vers la Belgique, a déclaré ce jeudi à Belga la ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir (Vooruit).

Depuis cet été, la Belgique fait don de vaccins aux pays qui ont des difficultés à s’en procurer par le biais du mécanisme Covax de l’Organisation mondiale de la santé. D’ici la fin de l’année, notre pays veut distribuer un total de quatre millions de doses dans le monde.

Plus de 150.000 doses à l’Ouganda

Cette semaine, la Belgique a fait don de plus de 150.000 doses à l’Ouganda. Les vaccins contre le Covid-19 sont à peine disponibles dans de nombreux pays africains, ce qui signifie que seulement 2% de la population y a été vaccinée.

Mais, le Premier ministre Alexander De Croo a déclaré dans une interview à la VRT jeudi que «dans certains pays où nous avons envoyé des vaccins, nous en récupérons autant que nous en avons envoyés, car nous constatons que la volonté de vacciner n’est pas très élevée.»

Cependant la ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir (Vooruit), dément: «C’est pour ça que nous œuvrons avec Covax car un contrôle est effectué auprès des pays impliqués s’ils sont prêts pour vacciner. Si ce n’est pas le cas, alors les vaccins sont attribués à un autre pays».

Meryame Kitir n’exclut pas la possibilité que des vaccins aient déjà été renvoyés, mais en aucun cas ceux-ci étaient en provenance de la Belgique. En outre, Covax s’assure que tous les vaccins sont bien acheminés dans d’autres pays en nécessité, selon la ministre.

Le Premier ministre a de toute façon l’intention dans chaque cas de travailler avec les gouvernements africains pour convaincre la population de se faire vacciner. «Nous allons devoir fournir un énorme effort pour y parvenir avec les autorités locales», a déclaré M. De Croo à la VRT depuis New York, où il se trouve actuellement dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations unies.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos