Spa, bar à cocktails, nouvelles chambres… L’hôtel Van der Valk s’agrandit à Mons

Spa, bar à cocktails, nouvelles chambres… L’hôtel Van der Valk s’agrandit à Mons

-

Les nouvelles installations ont été officiellement présentées.

La première pierre de l’hôtel Van der Valk était posée en avril 2014. 14 mois plus tard, l’établissement ouvrait ses portes, fort de ses 125 chambres et de ses 15 suites. Depuis, le Van der Valk ne cesse de prendre du poids. Il a notamment repris la gestion du MICX en décembre 2018. Et le voilà qu’il présente de toutes nouvelles installations.

L’hôtel a en effet profité du confinement pour s’agrandir. Si le projet était sur les rails avant que le coronavirus vienne frapper à nos portes, le groupe Van der Valk a mené les travaux nécessaires durant la fermeture forcée en investissant plus de trois millions d’euros dans ces nouvelles infrastructures.

Un nouveau spa de 1,000 m2, présenté comme le plus grand de la région, a ainsi vu le jour. Il comprend notamment une piscine chauffée avec couloir de nage, un jacuzzi, un hammam ou encore un sauna panoramique. On y trouve aussi des éléments originaux comme une douche à neige ou une «float room» qui permet aux baigneurs de lâcher prise comme s’ils flottaient à la surface de la mer Morte, riche en sel.

Dans la foulée, l’hôtel montois a également inauguré un nouveau bar à cocktail, le Monty’s. Outre les boissons exotiques, on pourra y savourer des sushis. Une cave à cigare a également été aménagée. Enfin, 16 nouvelles chambres ont été construites dont des suites équipées d’un sauna, hammam ou jacuzzi privé.

On le sait, le groupe Van der Valk qui gère 14 hôtels-restaurants dans le pays avait engagé des dépenses stratégiques avant la crise. Comme tout le reste du secteur hôtelier, il n’a pas été épargné par le coronavirus. Mais le groupe va de l’avant et dans la capitale culturelle wallonne où l’on mise beaucoup sur le tourisme, le pari pourrait s’avérer gagnant.

G.La


Nos dernières videos