INTEMPÉRIES

Le réseau électrique touché par les inondations est à nouveau «totalement opérationnel»

Le réseau électrique touché par les inondations est à nouveau «totalement opérationnel»

La Commune de Pepinster a payé un lourd tribut des inondations de juillet dernier. EdA LABEYE Philippe

Le réseau électrique endommagé lors des inondations de juillet est à nouveau totalement opérationnel. Par contre, la remise en état du réseau de gaz est toujours en cours.

La Région interviendra à hauteur de 7 millions d’euros dans les dépenses de réparation des GRD pour éviter que les coûts ne se répercutent sur les factures des consommateurs, a précisé le ministre.

Ce dernier a par ailleurs fait passer au gouvernement une série de mesures de soutien aux ménages sinistrés, dont une aide directe sur la facture de régularisation d’électricité.

Les ménages risquent en effet de voir leur facture d’électricité augmenter vu la nécessité de sécher leur habitation avec un déshumidificateur ou de se chauffer à l’électricité en attendant le rétablissement du gaz ou l’installation d’un nouveau système de chauffage.

Un soutien financier prévu à hauteur de 16,1 millions d’euros

Face à cette situation, l’exécutif a prévu un amortisseur financier de 16,1 millions d’euros pour prendre en charge directement la surconsommation électrique des sinistrés. Ce soutien financier concernerait 34.600 ménages qui, concrètement, auront droit à une réduction forfaitaire dans leur facture annuelle.

Par ailleurs, tout ménage éprouvant des difficultés à payer sa facture d’énergie pourra bénéficier du statut de client protégé conjoncturel, par l’intermédiaire d’une attestation du CPAS ou d’un service social. Une campagne de communication sera mise en place pour encourager le public qui est dans cette situation à faire la démarche.

Quant aux ménages sous compteurs à budget, ils auront la possibilité de demander leur désactivation ou une avance sur leur prochaine recharge.

Le gouvernement a également libéré une enveloppe de 5 millions d’euros qui sera distribuée aux sinistrés pour faire face à leurs dépenses énergétiques. Ces derniers auront en outre accès aux primes habitations de la Région wallonne pour réparer leur système de chauffage sans devoir réaliser un audit préalable.

Enfin, un marché public pour la désignation de certificateurs énergétiques a été lancé afin de conseiller les sinistrés sur les solutions techniques à mettre en œuvre pour résoudre les problèmes de chauffage et une enveloppe de 840.000 euros sera destinée à augmenter les budgets des guichets de l’énergie situés dans ou à proximité des zones sinistrées pour mobiliser rapidement un plus grand nombre de conseillers.

Nos dernières videos