BUZZ

Éliane, 80 ans, faisait pousser du cannabis sur le trottoir… involontairement

Éliane, 80 ans, faisait pousser du cannabis sur le trottoir… involontairement

Gilbert Dupont

La drôle de découverte a été faite par le député bruxellois Gaëtan Van Goidsenhoven mercredi matin.

Le député bruxellois (MR) et ancien bourgmestre d’Anderlecht Gaëtan Van Goidsenhoven a fait une drôle de découverte ce mercredi en se promenant dans la rue du Sillon à Anderlecht: un plant de cannabis qui semblait particulièrement bien se plaire dans un parterre de trottoir, rapportent nos confrères de la DH.

«Je passais dans la rue quand je l’ai reconnue. Je ne suis pas botaniste mais chacun peut identifier la feuille caractéristique, fine et dentelée, du cannabis sativa», confie l’ancien bourgmestre, avant d’ajouter «On aura vraiment tout vu.»

En froissant quelques feuilles, l’odeur caractéristique du plant de stupéfiant ne laisse aucun doute, il s’agit bien de cannabis. Mais pour quelle raison Éliane aurait-elle voulu faire pousser ce plant devant chez elle?

La graine provenait d’un sachet de graines pour oiseaux

L’habitante de la rue du Sillon, âgée de 80 ans, adore les oiseaux. L’été dernier, Éliane se rappelle avoir jeté le fond d’un sachet de graines pour oiseaux dans ce parterre, ce qui semble donc être la cause de cette culture involontaire.

«C’est incroyable comme ça pousse vite, s’étonne la dame. Je voyais la plante grandir tous les jours. Je levais mes volets et ça avait encore poussé. À une vitesse incroyable. Encore plus rapide que le liseron et le haricot. Bien sûr, j’avais identifié du chanvre. Faut rien m’apprendre, hein. Je vous rappelle quand même que le chanvre sert aussi à fabriquer la corde et des sortes de tissu. Mais il n’y a qu’une graine qui a pris et avec un plant, on ne va pas loin, n’est-ce pas. Je vous fais aussi remarquer que personne ne l’avait vu…», ajoute la dame.

Le plant, bien fourni, atteignait les premières branches de l’arbre voisin. Mais on l’a arraché, mercredi matin, ce qui n’a pas manqué de rendre Éliane furieuse. «De quel droit? On aurait au moins pu me demander l’autorisation, non?»

Nos dernières videos