article abonné offert

MOBILITÉ

Voitures de société: oui au verdissement fiscal

Voitures de société: oui au verdissement fiscal

Verdir le parc automobile en commençant par les voitures de société, qui roulent le plus. L’argument se tient. Viacheslav Lakobchuk – stock.adobe.com

Dès 2026, plus aucune voiture de société ne bénéficierait d’avantages fiscaux si elle n’est pas électrique. Le projet a été approuvé en commission.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 778 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos