CORONAVIRUS

Covid: les États-Unis veulent redoubler d’efforts dans la lutte internationale contre la pandémie

Covid: les États-Unis veulent redoubler d’efforts dans la lutte internationale contre la pandémie

Joe Biden Photo News

Les États-Unis vont doubler leurs dons de vaccins contre le Covid-19 et tâcher de rallier la communauté internationale autour d’un objectif extrêmement ambitieux, à savoir atteindre 70% de la population de chaque pays du monde vaccinée d’ici un an, ont indiqué mercredi la Maison Blanche et les laboratoires Pfizer et BioNTech.

Washington va acheter et distribuer aux pays en développement 500 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer/BioNTech, ont indiqué de hauts responsables de l’administration américaine.

Cela double quasiment, à plus de 1,1 milliard, le nombre de doses que les États-Unis ont à ce jour promis de donner, ont indiqué mercredi ces sources, qui ont requis l’anonymat.

Pfizer et BioNTech ont précisé dans un communiqué commun que ces doses, fabriquées aux États-Unis, seraient distribuées à 92 pays en voie de développement identifiés par le mécanisme international Covax et aux 55 États membres de l’Union africaine.

Le géant américain de la pharmacie et le laboratoire allemand précisent que le milliard de doses qu’il va fournir au total aux États-Unis, à prix coûtant, doit être intégralement distribué d’ici août 2022.

L’annonce doit être faite officiellement mercredi par le président américain Joe Biden lors d’un sommet virtuel qu’il organise sur la lutte contre la pandémie.

Joe Biden veut, lors de cet événement, «un objectif ambitieux», à savoir que chaque pays, y compris parmi les plus pauvres, «atteigne 70% de vaccinations», avant la prochaine Assemblée générale des Nations Unies, c’est-à-dire dans un an.

C’est même un objectif extrêmement ambitieux. Plus de six milliards de doses de vaccins contre le Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage réalisé mercredi par l’AFP à partir de sources officielles, mais ce nombre cache des inégalités immenses.

Selon cette base de l’AFP, aux États-Unis, environ 55%% de la population est entièrement vaccinée, le chiffre dépassant 70% pour la Belgique et la France et 80% pour les Émirats arabes unis.

Mais au Cameroun par exemple, seulement 1,4% de la population a reçu au moins une dose. La proportion est d’un peu plus de 5,5% en Angola. Et ne dépasse pas 0,35% pour Haïti.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos