article abonné offert

DÉCRYPTAGE

Cas contact avec le Covid: quelle règle?

Cas contact avec le Covid: quelle règle?

Pour les élèves en âge du secondaire, les règles qui s’appliquent sont celles des adultes. Photo News

Vous avez été en contact avec une personne atteinte du virus? Les règles sont différentes si vous êtes vacciné ou pas.

Qu’est-ce qu’une «personne-contact», d’abord? C’est avoir été en relation avec un cas confirmé de Covid-19 dans les 2 jours précédant l’apparition de symptômes, ou le prélèvement pour un test PCR qui s’est révélé positif. Cette période de contact s’étend jusqu’à la fin de la contagiosité, soit 10 jours après le test PCR ou à la fin de l’isolement du malade, qui va jusqu’à 21 jours pour les cas hospitalisés.

Première question à se poser, à quel genre de risque a-t-on été exposé? On distingue selon que le contact a été étroit ou superficiel. Est qualifié «à haut risque» le contact avec quelqu’un pendant au moins 15 minutes, à moins d’1,5 mètre, face à face et sans utilisation correcte d’un masque par l’une des personnes. C’est, par exemple, des cohabitants, des enfants en collectivité, le partage d’un repas ou un échange au travail. Sont aussi considérés à haut risque les baisers et les contacts avec un patient Covid, même si chacun portait un masque, lors d’un voyage de plus de 15 minutes, dans n’importe quel transport.

Si le contact dure moins de 15 minutes, il est considéré comme «à faible risque». Même chose s’il a duré plus de 15 minutes, mais à une distance de plus de 1,5 mètre en face-à-face, avec le port du masque par les deux personnes qui, par exemple, travaillaient dans la même pièce ou étaient en salle d’attente.

Des exceptions

Une personne qui a été un cas confirmé de Covid au cours des 3 derniers mois ne sera pas considérée comme un contact. Et attention, en dehors des règles générales, il existe un certain nombre de règles spécifiques, qui concernent les professionnels de santé et le personnel des laboratoires, les professions de contact non médicales, les contacts en voiture et les enfants.

La deuxième question à prendre en considération, c’est de savoir si les personnes sont entièrement vaccinées (depuis deux semaines) ou pas, car le gouvernement, qui cherche à pousser à la vaccination, a prévu des règles différentes. Ainsi, pour les personnes-contacts à faible risque entièrement vaccinées, aucune mesure n’est requise, alors que les autres devront porter un masque pour leurs sorties hors de leur domicile.

Les contacts à haut risque, eux, doivent être testés deux fois à sept jours d’intervalle, et mis en quarantaine qu’ils soient entièrement vaccinés ou pas. La quarantaine est le terme utilisé pour les personnes qui ont été exposées au virus mais n’ont pas (encore) le Covid. Par précaution, elles doivent rester chez elles durant la période d’incubation (qui peut durer jusqu’à 14 jours). Si l’infection au Covid est confirmée, on parle alors de mise en isolement.

Si le premier test, réalisé dès l’identification du contact, se révèle positif, la personne doit rester en isolement à domicile (10 jours) et la détection de ses contacts est lancée. Un second test n’est alors pas recommandé, les PCR pouvant rester positifs longtemps après la période infectieuse. Si le contact est identifié plus tard que 72 heures après le contact à risque, un seul test est réalisé, après 7 jours.

Hors quarantaine plus tôt

Mais si le test initial est négatif, alors la quarantaine peut être levée avant le second test pour les personnes entièrement vaccinées. Celles qui le sont partiellement, ou pas du tout, doivent, elles, rester en quarantaine jusqu’au résultat du second test, réalisé au plus tôt dans les sept jours.

Cela fait une sacrée différence, notamment pour des sportifs qui ne peuvent être alignés, ou des salariés qui ne peuvent télétravailler. La durée de la quarantaine est fixée à 10 jours à compter du lendemain du contact à risque, mais, vu la période d’incubation du virus, la vigilance s’impose quatre jours de plus.

Nos dernières videos