FLOREFFE - Floriffoux

PHOTOS & VIDÉO | Floriffoux: du pompage d’étang par la protection civile au car-wash pour péniches

Deux mois après les intempéries, la noue débordante a été allégée de 4 000 m3. Avec l’intervention de la Protection civile.

À Floriffoux, le mystère du bouchon reste opaque. Mais au moins, la flotte est partout redescendue d’un mètre et ne menace plus ni les berges ni les caves du voisin, qui les vidait inlassablement depuis le 15 juillet.

Précédemment | Ça stagne toujours à l’étang, au bord du débord

Précédemment | Trois semaines après, Christian n’a pas fini de pomper hors de sa cave l’étang, bouché (PHOTOS)

Le niveau est désormais un peu plus bas que la «normale» (avant-inondations): le résultat de quelques heures de pompage intensif, lundi. Après qu’un ouvrier communal a creusé une tranchée sur le bord pour tenter, sans succès, de repérer le tuyau d’évacuation dysfonctionnel, obstrué; en désespoir de cause, le bourgmestre a demandé à la zone de secours de requérir les services de la protection civile de Crisnée, un peu moins noyée de boulot après des semaines de sauvetages en tous genres.

«Une société externe était déjà venue, deux ou trois fois, explique Albert Mabille. Avec les pompiers, nous avions aussi tenté de rejeter quelques m3 dans le réseau d’égouttage… en nous demandant s’ils ne revenaient pas automatiquement dans l’étang.» En l’absence des plans, toujours recherchés tous azimuts et qui permettraient de mieux comprendre cet imbroglio de canalisations, il faut s’attendre à tout.

PHOTOS & VIDÉO | Floriffoux: du pompage d’étang par la protection civile au car-wash pour péniches
EdA

Aux grandes eaux, les grands remèdes

Alors, lundi, à 9 h 30, cinq Expendables de la protection civile ont débarqué « Ces jours-ci, il y a des réunions pour savoir si nous continuons nos interventions post-intempéries, explique le lieutenant Leyder. En attendant, nous continuons de nous décrocher pour des situations de semi-urgence comme ici. Enfin, “urgence”, vous verrez qu’il faut un certain temps pour disposer ce matériel.»

XXL: deux camions, une camionnette, un petit véhicule tout-terrain et, surtout, le graal, 1,5 km de tuyaux (25 cm de diamètre et une quarantaine de mètres de long) à assembler ainsi que deux pompes surpuissantes. Une première est immergée dans l’étang et aspire à 3 bars de pression pour amener le liquide à une pompe hytrans capable d’écouler 11 000 litres par minute à 10 bars.

PHOTOS & VIDÉO | Floriffoux: du pompage d’étang par la protection civile au car-wash pour péniches
EdA

«Une situation comme celle-ci est inédite pour nous, nous ne la vivons qu’en exercice. C’est le genre de matériel que nous utilisons en soutien aux pompiers pour éteindre de gros incendies, avec de belles réserves d’eau à proximité directe. Ici, la Sambre est idéalement placée pour accueillir l’eau retirée.»

Mais cela fait quand même quelques centaines de mètres à couvrir en portant à bout de bras les tuyaux costauds. Trois ouvriers communaux ne sont pas de trop: «tout le monde dormira bien, ce soir ».

PHOTOS & VIDÉO | Floriffoux: du pompage d’étang par la protection civile au car-wash pour péniches
Le long de la nationale, ouvriers communaux et agents de la Protection civile se sont bien entendus pour déployer la tuyauterie salvatrice et conséquente. EdA

Les poissons aussi, même s’il y a peu de risques qu’ils soient aspirés, les mailles de la crépine sont trop resserrées que pour avaler les silures. Les écrevisses américaines non plus. «Et il y en a.»

PHOTOS & VIDÉO | Floriffoux: du pompage d’étang par la protection civile au car-wash pour péniches
EdA

La machine est lancée, au bord de l’étang, et, en bout de course, sur le contre-halage, et sous le pont de la RN958, un geyser rejoint la Sambre. Sous le regard des vaches curieuses, c’est un «boat» wash gratuit et vigoureux qui attend les péniches de passage. Un rapide calcul du bourgmestre détermine approximativement la masse aqueuse à éliminer: 4 millions de litres. À du 600 m3/heure, il faudrait huit heures pour accomplir la mission.

PHOTOS & VIDÉO | Floriffoux: du pompage d’étang par la protection civile au car-wash pour péniches
EdA

Finalement, tout a coulé de source et, sous le soleil, l’équipage désormais emmené par l’adjudant Baert a terminé le pompage avec une petite heure d’avance sur le meilleur horaire estimé. À 16 h 30, il y 1,05 m de moins! Les voisins venus en spectateurs, sont soulagés.

PHOTOS & VIDÉO | Floriffoux: du pompage d’étang par la protection civile au car-wash pour péniches
EdA

Alors que le même partenariat Protection Civile – Service Travaux se charge de ranger les tuyaux un peu plus lourds encore qu’au matin, il ne reste plus à un plongeur de la zone Val de Sambre qu’à se mettre dans le bain pour tenter de retrouver la conduite, censée vider le trop-plein, dans la vase. «C’est rechercher une feuille dans un océan…» L’effort se révèle en effet infructueux, on continue de nager en eaux troubles sur cette partie du problème.

PHOTOS & VIDÉO | Floriffoux: du pompage d’étang par la protection civile au car-wash pour péniches
EdA

En espérant que les nappes phréatiques, remontées sous l’impact des précipitations, ne ramènent pas la situation au même point demain, le niveau de la noue n’est plus menaçant. Ouf de soulagement.


Nos dernières videos