article abonné offert

SOLIDARITÉ

Jean-Marc va gravir le Mont-Blanc pour Cap48: «Il faut avoir deux fils qui se touchent pour se lancer dans ce genre de truc!»

Jean-Marc va gravir le Mont-Blanc pour Cap48: «Il faut avoir deux fils qui se touchent pour se lancer dans ce genre de truc!»

Jean-Marc s’est entraîné longuement. Il compte sur vous pour faire grimper sa cagnotte. Facebook

Vendredi, c’est le début d’un défi immense pour Jean-Marc De Bernardo, 51 ans, un habitant de Fontaine-l’Évêque: il entame la dernière ligne droite pour parvenir à faire l’ascension du Mont-Blanc pour une bonne cause, celle de Cap 48. Objectif: récolter au moins 4 800€.

Jean-Marc, qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer pareil défi pour Cap48?

Je suis moi-même en phase de renaissance. Je suis en train de changer ma philosophie de vie. J’ai eu un petit accident de moto l’an dernier et depuis, je me dis que la vie, il faut la vivre. Je suis resté deux mois avec une mobilité réduite. Et là, je me suis dit que ceux qui vivaient avec ça au quotidien faisaient preuve d’un courage extraordinaire. Mais le réel déclic est venu quand j’ai pris ma voiture pour partir décompresser. J’ai démarré vers le Luxembourg, puis les Vosges, le Jura… et finalement, je me suis retrouvé au pied du Mont-Blanc. Cela a réveillé quelque chose qui trotte dans ma tête depuis une vingtaine d’années.

Comment va se dérouler le défi?

Le stage dure au total six jours, du vendredi 24 au mercredi 29. Il y aura d’abord une période d’acclimatation de trois jours, avec une formation technique. Ensuite, on fait l’ascension sur deux jours, avec un premier palier à 3 000 mètres. On passe la nuit en refuge puis on attaque la partie la plus compliquée, avec 1 700 m de dénivelé, 17 km aller-retour, entre 10 et 12 h de marche. On sera un groupe de six personnes

C’est un vrai challenge pour vous…

Oui, dans tous les sens du terme. C’est quelque chose que je n’ai jamais fait. Il faut avoir deux fils qui se touchent pour se lancer dans ce genre de truc (rires). Mais j’ai toujours eu des idées un peu farfelues. Mais je me suis préparé le mieux que je pouvais. Après être resté deux ans sans faire de sport, je me suis remis au sport, j’ai perdu du poids… J’ai fait beaucoup de vélo, beaucoup de randonnée de 30 km… Mi-juillet, je suis parti à 2 500 m pour voir où j’en étais. Et j’ai trouvé que j’étais en bonne forme physique. Et maintenant, je suis encore mieux.

Comment peut-on vous soutenir?

Il faut aller sur le site de Cap48 et cliquer sur l’onglet «agir». On peut me parrainer avec n’importe quel montant, c’est suivant les moyens de la personne. Mon espoir est d’atteindre au moins 4 800 euros, comme Cap48 mais aussi comme l’altitude du Mont-Blanc.

Lien pour faire un don: https ://agir.cap48.be/projects/ascension-du-mont-blanc?fbclid=IwAR15RzQML--9fAGYqT1__TqvzeXdtg71G1JqsIK8j0KYKeMg7hLWYvDT45o


Nos dernières videos