CORONAVIRUS

Marc Van Ranst: «À un certain moment, il faut oser franchir le pas»

Marc Van Ranst: «À un certain moment, il faut oser franchir le pas»

Marc Van Ranst BELGA

«Si vous posiez la question aux virologues, ils diraient, selon la formule consacrée, qu’il est encore un peu trop tôt», a réagi vendredi le virologue Marc Van Ranst, interrogé sur la VRT.

«Mais à un certain moment, il faut oser franchir le pas. Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre pour les différents gouvernements».

Le virologue réagissait aux dernières mesures d’assouplissement prises par le Comité de concertation, réuni dans l’après-midi.

Lors de la conférence de presse du Comité de concertation, le Premier ministre Alexander De Croo a critiqué les non-vaccinés et estimé que le faible taux de vaccination à Bruxelles était inacceptable et intenable. «Personne n’a le droit de mettre les autres en danger», a-t-il dit.

«C’est un message pour Bruxelles: si la capitale avait fait mieux, nous aurions certainement pu prendre les mêmes mesures pour tout le pays», souligne le virologue.

Un langage aussi dur aura-t-il une influence sur les réticents à la vaccination? «Non, on ne peut convaincre personne avec un message dur. Il faut dire aussi que les personnes non vaccinées ne sont certainement pas convaincues».



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos