TÉLÉVISION

«Koh-Lanta: la légende» sexiste? La production se défend

«Koh-Lanta: la légende» sexiste? La production se défend

Karima et Coumba en veulent à la production de «Koh-Lanta». TF1

Dans une interview, la production du célèbre jeu de TF1 répond aux accusations de sexisme de Coumba et Karima.

La production «Koh-Lanta» opère-t-elle des choix sexistes? C’est en tout ce que pensent Coumba et Karima, deux des candidates de la saison actuelle de l’émission.

Sur les réseaux sociaux, les deux participantes ont en effet pointé du doigt la différence de traitement médiatique réservé aux hommes et aux femmes.

Selon Coumba, qui s’est exprimée sur Instagram, «on parle beaucoup des garçons sur «Koh-Lanta»»: «J’avais envie qu’on mette un petit peu les filles en avant. Mais on ne les voit pas beaucoup. En regardant le ratio temps filmé chez les hommes et le ratio temps filmé chez les femmes, on est sur du 60/40. On n’a pas le même temps d’écran.»

Interrogé par «Télé-Loisirs» sur cette accusation, le producteur Julien Magne invite Coumba à revoir sa copie. «On a fait un petit exercice... On a regardé concrètement le temps d’antenne consacré aux hommes et aux femmes. Sur l’épisode 1, il y a une différence de deux minutes; et sept minutes sur l’épisode deux. Sur des épisodes de deux heures... Donc si ça, c’est un déséquilibre majeur ou un choix sexiste... Je crois qu’il faut réfléchir un petit peu.»

Karima, toujours fâchée?

Également déçue par le montage proposé par la production de «Koh-Lanta», Karima a posté une vidéo dans laquelle elle se demande pourquoi les téléspectateurs ne voient-ils pas les images plus «positives» d’elle.

«J’ai une question pour la production: où sont les images où je rigole? […] Karima, elle a rigolé, elle a passé des moments extraordinaires avec Ugo où on a chassé, on a fait pas mal de choses... Karima s’est livrée auprès des filles. On a énormément rigolé. Où sont ces images? Ou est-ce que chaque personne a un petit rôle à jouer? La méchante, la gentille, la sportive... Je ne comprends pas. Donc si je n’arrive pas à me reconnaître, c’est qu’il y a un problème.»

Là encore, Julien Magne répond aux attaques dans «Télé-Loisirs». «Le caractère de Karima qui transparaît à l’écran est le sien dans l’aventure et ce n’est pas le montage qui le montre, assure-t-il. Nous on ne fait que relater ce point de vue de certaines aventurières, sur son côté dur, qui met des coups de pression […] Karima n’était pas tendue H24, mais c’est ce qui a expliqué son élimination et son arrivée dans l’arène et nous, on raconte les histoires principales qui font que les téléspectateurs vont pouvoir comprendre l’évolution de l’aventure.»