article abonné offert

Pourquoi y a-t-il des droitiers et des gauchers ?

Être droitier ou gaucher a un lien avec notre cerveau. Es-tu d’attaque pour comprendre un peu mieux comment celui-ci fonctionne? C’est Jean-Christophe Bier, un spécialiste du cerveau, qui va nous éclairer.

Un gaucher, c’est une personne qui préfère utiliser sa main gauche pour effectuer la plupart des tâches. Un gaucher est le parfait contraire d’un droitier. « Le fait d’être droitier ou gaucher a un lien avec le cerveau, explique Jean-Christophe Bier, neurologue (médecin spécialisé dans le fonctionnement du cerveau) à l’hôpital Érasme. Le cerveau possède deux hémisphères (côtés): le gauche et le droit. L’étrangeté est que chaque hémisphère commande l’autre côté du corps. Ainsi, par exemple, c’est l’hémisphère gauche qui commande le côté droit du corps. Or, c’est précisément dans cet hémisphère gauche que se situe le langage. Comme l’être humain a fort développé le langage qui se trouve dans son hémisphère gauche, il a développé une plus grande dextérité (aisance) du côté droit (donc aussi de la main droite, celle de l’écriture). Donc la plupart des personnes sont droitières.»

Jean-Christophe Bier, pourquoi toutes les personnes ne sont-elles pas droitières?

«Je ne sais pas répondre. Ce qui est sûr, c’est qu’être droitier ou gaucher pour tout est exceptionnel (donc rare). On peut, par exemple, être droitier de la main, gaucher du pied et droitier de l’œil.»

Est-ce que l’on voit que le cerveau d’un gaucher est différent?

«Non, il est semblable à celui d’un droitier. Le cerveau d’un droitier ou d’un gaucher possède les mêmes zones qui ont des rôles spécifiques (audition, toucher, vue...).»

Mais alors, naît-on gaucher ou le devient-on ?

«C’est très discuté mais rien n’est certain à ce sujet. Il y a sans doute une part de génétique, c’est-à-dire d’héritage, (ce que l’on reçoit comme caractéristiques physiques et mentales de ses parents). On hériterait alors du fait d’être gaucher. Mais comment le vérifier? On s’est intéressé aux jumeaux. Il y a les vrais et les faux jumeaux. Les premiers sont nés du même ovule fécondé et les autres sont nés de deux ovules fécondés différents. Si un jumeau est gaucher, l’autre l’est-il forcément? Chez les vrais jumeaux, c’est davantage le cas que chez les faux jumeaux. Donc, la génétique peut jouer. Mais il n’y a pas que cela qui compte. Il y a aussi l’usage: si un enfant voit ses parents utiliser leur main gauche, il aura tendance à les imiter.»

Toute la société est pensée seulement pour les droitiers!

«Oui, et l’on trouve donc des gens très brillants parmi les gauchers! Ils doivent beaucoup s’adapter et ont donc plus de connexions ‘droite-gauche’ dans leur cerveau. On a vu que le langage est latéralisé à gauche dans le cerveau. Il est probable que l’imaginaire et l’imagination soient plutôt latéralisés à droite. Il n’est donc pas impossible que chez un gaucher, l’esprit artistique et visuel soit plus développé! Donc pour peu que le gaucher ne soit pas «détruit» (découragé dans l’utilisation naturelle de sa main gauche) par le monde dans lequel il se trouve... il risque d’être plus performant.»

Le sondage de la semaine