article abonné offert

École: une cour plus verte

Depuis quatre ans, la cour de l’école des Marronniers est moins grise. De la pelouse, des arbres, des cabanes de saule et un potager ont remplacé les pavés de béton.

La sonnerie retentit. Quatre garçons se précipitent dans un coin de la cour, sur une pelouse, et retournent les souches d’arbre censées servir de sièges. Explorer la vie qui grouille là-dessous est plus passionnant que s’asseoir! «Regarde toutes les limaces! Et ici, un ver de terre! Et là, c’est quoi?»

Place à la nature à l’école, en ville

L’école des Marronniers se trouve en plein cœur d’Auderghem (Bruxelles), entre voitures, bus, métro, maisons et magasins. Après un chantier qui a détruit une partie de la cour, une question a surgi: est-ce qu’on a vraiment envie de refaire une cour «grise», en béton? Depuis, peu à peu, la nature trouve sa place.

Deux cabanes en saule ont été créées: on a retiré les pavés sur deux cercles, où on a planté les saules, puis on a tissé les branches. «Ça décore la cour, dit Bilal. C’est joli. C’est bien pour protéger de la pluie et ça fait de l’ombre.»

École: une cour plus verte
Deux cabanes en saule ont été plantées dans la cour. -EdA / N.L.

Ont été installés également: un jardin avec pelouse, arbustes et hôtel à insectes, un potager et un compost! « J’aime bien, dit Aiman. Un jour, on pourra faire de la salade ou de la soupe avec les légumes. Chez moi, je n'ai pas de jardin

École: une cour plus verte
Un joli potager... -EdA / N.L.

Mariam aime le potager. Elle apprécie aussi le calme du coin jardin: «L’autre jour, j’avais mal au pied. Je suis venue ici avec mes amies, et ça m’a fait du bien

École: une cour plus verte
Un espace reposant dans la cour, ça fait du bien. -EdA/ N.L.

Joséphine conclut: «Je trouve ça super, d’avoir eu l’idée de faire un jardin dans l’école, parce que ça nous met en communication avec la nature. C’est magique. Les cabanes sont superbes, j’aime bien m’y reposer, regarder les bourgeons, les feuilles, leurs différences… J’aime bien aussi regarder pousser les légumes. Quand on voit les plantes grandir, c’est comme les parents qui voient leurs enfants grandir...».

École: une cour plus verte
-EdA/ N.L.

Le sondage de la semaine