article abonné offert

MÉDECINE LÉGALE

On réalise des autopsies virtuelles mais surtout en Flandre

L’autopsie virtuelle est quasi systématique sur les morts violentes à Louvain, mais très rare côté francophone. Le scanner, qui vient en complément de l’autopsie réalisée scalpel à la main, n’est pourtant pas un gadget.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 1593 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos