La majorité des patients hospitalisés pour cause de Covid dans la région du Centre ne sont pas vaccinés

La majorité des patients hospitalisés pour cause de Covid dans la région du Centre ne sont pas vaccinés

-

C’est le constat posé sur base des chiffres communiqués par le groupe Jolimont et le CHU Tivoli.

Si le contexte sanitaire reste sensible, dans les hôpitaux, on tente de garder confiance et on continue de souligner l’importance de la vaccination. Contrairement à l’an dernier, cette dernière offre en effet un répit mérité aux équipes et, surtout, de meilleures chances d’éviter les complications liées à une contamination au covid. En témoignent les chiffres communiqués par les différents hôpitaux de la région du Centre.

Du côté du groupe Jolimont, le constat est clair: la vaccination porte ses fruits. «Aux niveaux des soins intensifs, tous sont des patients non vaccinés. Nous en comptons 1 à Mons et 2 à Lobbes», précise Sophie De Norre, en charge de la communication pour le groupe Jolimont. « Au niveau des unités covid, nous comptons huit patients à Jolimont, 4 à Lobbes, 4 à Mons et 2 à Nivelles. Nous comptons parmi eux très peu de personnes vaccinées.»

Deux patients hospitalisés en unité covid sont par ailleurs vaccinés et issus d’une maison de repos. « Ils sont hospitalisés vu leur profil mais sont très peu malades. L’an dernier, ce sont des personnes qui auraient plus que probablement été placées aux soins intensifs, sans garantie d’en sortir. Nous ne pouvons qu’inviter les gens à se vacciner. Les effets sont là, il s’agit de notre meilleure chance d’éviter les complications.»

Le CHU Tivoli n’a pas été en mesure de communiquer les chiffres les plus récents mais entre le 1er mai et la première semaine du début du mois de septembre, 80% des patients hospitalisés n’étaient pas du tout vaccinés. 17% l’étaient partiellement, 3% étaient des personnes vaccinées. Parmi elles, aucune n’a cependant nécessité une lourde prise en charge.

E. Brl.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos