Appels illimités: ces petits opérateurs qui taclent Proximus, Orange et Base

Appels illimités: ces petits opérateurs qui taclent Proximus, Orange et Base

Si la réception à la maison est de qualité, un abonnement mobile avec appels illimités peut remplacer la bonne vielle ligne fixe. fizkes – stock.adobe.com

10€ l’abonnement mobile avec appels illimités, c’est possible via les opérateurs virtuels qui louent les antennes des trois grands.

Les opérateurs virtuels osent prendre des risques à l’heure de dribbler Proximus, Orange et Base sur le terrain des abonnements mobiles avec appels illimités. Exemple: Youfone. En réduisant la data à la portion congrue, la société néerlandaise fait tomber l’addition à 10€ par mois (voir tableau ci-dessous).

Piqûre de rappel, le monde de la téléphonie mobile belge est divisé en deux camps: les opérateurs classiques, les opérateurs virtuels. Dans le camp des classiques, Proximus, Orange et Base possèdent chacun leur réseau mobile. Pour exister sans infrastructure propre, l’opérateur mobile virtuel signe une sorte de contrat de location avec l’un des trois grands. Ce locataire paie pour occuper les antennes.

Exemple: VOO propose des abonnements mobiles via le réseau de Base.

Trois petits opérateurs offensifs

Si les opérateurs virtuels sont une espèce en voie de disparition en Belgique, trois d’entre eux se montrent offensifs sur le front des appels illimités:

– Youfone, locataire du réseau mobile Proximus.

– La coopérative Neibo, locataire du réseau mobile Orange.

– edpnet, locataire du réseau mobile Orange.

Comme le montre le tableau ci-dessous, ces trois opérateurs misent notamment sur une réduction certaine du volume mensuel de data pour proposer les appels illimités à prix cassés. Dans le cas de Neibo Blabla Max, la 3G/4G est carrément réduite à… zéro.

+ Cliquer ici si vous n’arrivez pas à visualiser le tableau

 

 

 

Peut-on se contenter de 0,5 à 1 gigabyte (GB) de data? C’est notamment une question de cas particuliers, de scénarios d’usage. Exemple: la ligne fixe. À condition que la qualité de réception soit suffisante, un abonnement mobile avec appels illimités peut avantageusement remplacer une bonne vieille ligne fixe.

169,56€ d’économie par an

Rassemblons faits et chiffres:

– Proximus gère 185 000 lignes fixes en solo qui génèrent en moyenne 28,4€ par client et par mois.

– Remplacer la vieille Phone Line (24,13€ par mois + les frais de communication) par un abonnement mobile Youfone 500 MB (10€ par mois) permettrait d’économiser 14,13€ par mois, 169,56€ par an.

Si un certain volume de data est requis en marge des appels illimités, le Néerlandais Youfone tire à nouveau son épingle du jeu avec son abonnement à 14€ par mois (3 GB). C’est 1€ de moins que la formule équivalente chez Base, le seul opérateur à appliquer le report d’un mois à l’autre du volume inutilisé de data.

Désormais propriété de Proximus, Mobile Vikings fait figure de valeur sûre avec son abonnement à 15€ par mois (appels et SMS illimités, 5 GB de data).

 

Les réductions via les packs

Proximus et Orange reviennent dans la course grâce aux packs. Les deux opérateurs appliquent des réductions aux abonnements mobiles associés sur une même facture à d’autres services (TV, Internet, fixe). Chez Proximus, le premier abonnement mobile d’un pack coûte 15€ (appels et SMS illimités, 5GB), les cinq suivants 9€ l’unité. Chez Orange, l’abonnement mobile Go Plus (appels et SMS illimités dans un pack coûte 16€ par mois.

 

L’actu des opérateurs télécoms

+ Le Belge s’accroche au pack quadruple play qui coûte inutilement cher

+ Netflix et l’IPTV ne tuent pas encore la TV de Proximus, Orange, VOO…

+ La 5G en Belgique : un déploiement mi-2022 sans quatrième opérateur ?

+ Orange lance sa TV light sans décodeur pour dribbler VOO et Zuny

Nos dernières videos